Anniversaire : la maroquinerie Intemporelle fête ses 10 ans

Publié le2 octobre 2018 » 1331 Views»

Installée depuis 2008 au 31 bis rue d’Albufera, la boutique Intemporelle porte bien son nom. En effet, voici une décennie qu’elle propose aux Vernonnais des articles en cuir de qualité. Et la propriétaire tient à remercier ses clients pour leur fidélité.

Pour ses 10 ans, Intemporelle offre un sac à ses clients fidèles.

Pour ses 10 ans, Intemporelle offre un sac à ses clients fidèles.

Dans sa boutique où le cuir étincelle sur les nombreuses étagères, Valérie Charles, la propriétaire, se dit que le temps est passé bien vite. « En 10 ans j’ai su fidéliser une clientèle qui descend dans le joli quartier du jardin des arts et visite souvent ma boutique », se félicite cette commerçante indépendante. Un succès qui vient principalement des articles proposés : « je fais les salons à Paris, Vincennes et Milan afin d’apporter aux clients des produits différents et de bonne qualité, qui se démarquent des centres commerciaux ». La boutique fait donc la part belle à la maroquinerie française, avec des marques telles que Lollipops, Nat & Nin, Loxwood ou encore les bagages Jump. Mais cette « amoureuse de l’Italie » propose aussi des collections venues de la botte comme les chaussures Nero Giardini, fabriquées près de la ville d’Ancône.
Et pour souffler dignement ses bougies, Valérie Charles a mis en place une opération qui dure tout le mois d’octobre. Les clients qui possèdent une carte de fidélité chez Intemporelle peuvent venir y chercher un sac en coton Lollipops. Mais que les autres se rassurent car ils bénéficient, comme tout un chacun, d’une remise de -10% sur le magasin. Une façon de remercier les clients « qui consomment localement ». « Il y a peut-être un décalage de 5€ avec les grandes enseignes », explique la commerçante, « mais acheter dans les boutiques du centre-ville participe à son dynamisme ». Cette Vernonnaise de toujours a d’ailleurs bénéficié de la remise sur la taxe foncière mise en place par le département en faveur des commerces du centre-ville. Une cause en laquelle elle croit: « entre les rues d’Albufera, Carnot et Saint-Jacques, on a vraiment un beau pavé de centre-ville, j’ai foi en son développement ».

Partager cet article

Laisser un commentaire