César-Lemaître va entrer dans l’ère de la modernité

Publié le21 décembre 2017 » 1961 Views»
La proue du bâtiment, habillée d’un alliage de cuivre donne un aspect moderne au futur collège.

La proue du bâtiment, habillée d’un alliage de cuivre donne un aspect moderne au futur collège.

Le plus ancien des collèges vernonnais déménagera dans trois ans dans de nouveaux locaux, spacieux et fonctionnels. Un chantier de 13,5 millions d’euros qui devrait être achevé au printemps 2020.

Le vieux bâtiment de briques rouges a fait son temps, du moins pour l’enseignement. Exit l’architecture du dix-neuvième siècle, les élèves et professeurs du collège César-Lemaître entreront, à partir de septembre 2020 dans l’ère de la modernité avec l’ouverture d’un nouvel établissement dans le quartier Fieschi.
La décision de délocaliser le collège César-Lemaître avait été entérinée en juin 2016, lorsque Sébastien Lecornu,   alors président du Département, avait fait voter un programme pluriannuel d’investissements. «Je veux que les  collégiens vernonnais disposent d’un établissement exemplaire, à la pointe de l’innovation sur le plan numérique mais aussi fonctionnel, agréable à vivre et particulièrement vertueux en matière d’environnement », expliquait l’élu.
« Le collège actuel est très vétuste et peu fonctionnel », justifie Catherine Delalande, conseillère départementale du canton de Vernon. « J’apprécie particulièrement le parti pris très moderne et épuré du bâtiment d’enseignement, avec sa proue très esthétique. C’est un projet bien intégré dans le quartier Fieschi, où les bâtiments anciens et modernes se répondent. C’est surtout bien pour nos enfants qui sont actuellement dans un bâtiment avec de petites classes et des couloirs étroits. Le futur collège sera en même temps lumineux, agréable et fonctionnel ».

Une révolution numérique

Sébastien Zandecki, principal du collège, est également ravi. « C’est un projet très alléchant, les professeurs sont très enthousiastes. La réflexion engagée avec le Département montre qu’il souhaite s’adapter aux nouvelles pédagogies et intégrer l’ère du numérique ». D’ailleurs, le chef d’établissement a d’ores et déjà lancé un projet numérique qui placera l’outil informatique au service de la pédagogie. Le collège recevra bientôt trente tablettes numériques qui permettront d’engager la transition.

Une desserte plus pratique et plus sûre

D’autres facteurs séduisent Sébastien Zandecki : « la desserte sera plus pratique et plus sécurisée, les locaux permettront l’accès des élèves à mobilité réduite et le service de la vie scolaire et l’accueil seront mieux placés au sein de l’établissement ».
Il faut dire que les questions de fonctionnalité ont été prépondérantes dans le projet. Le cabinet d’architecture vernonnais AACD a souhaité « concevoir avant tout un équipement rassemblant les exigences fonctionnelles indispensables à une grande qualité de vie intérieure et à un bon confort d’utilisation, avec une possibilité de surveillance maximum pour la sécurité des élèves, une fluidité des circulations intérieures, une séparation totale des différents flux et une facilité d’orientation ».
Du point de vue architectural et esthétique, les concepteurs ont pris le parti d’une « architecture de qualité, fondée sur une recherche d’esthétisme et de pureté des lignes autant que sur la qualité des matériaux ». Une attention particulière a aussi été portée sur l’intégration dans le site.
Pour le maire de Vernon François Ouzilleau, « Ce nouvel équipement complète parfaitement l’aménagement du quartier Fieschi. Il est à la fois esthétique et en harmonie avec les bâtiments historiques qui l’entourent ».
Le nouveau collège, dont le coût est estimé à 13,5 millions d’euros, sera entièrement financé par le Département et devrait être livré en mai 2020, pour une rentrée dans des conditions optimales en septembre.

Partager cet article

Laisser un commentaire