Consultation publique – Le Musée de Vernon renommé Blanche Hoschedé-Monet

Publié le30 janvier 2024 » 80 Views»

 

Culture Changement de nom Musée de Vernon Musée Blanche Hoschedé-Monet Art

Appelés à voter, les Vernonnais ont choisi le nom de cette peintre, belle-fille de Monet. Un résultat en totale cohérence avec l’ambition du Musée.

« Monet », un mot, presque une marque, qui attire des millions de touristes à Giverny chaque année. A Vernon, le Musée a décidé de faire un pas de côté dans l’histoire de l’impressionnisme, mouvement pictural fondé il y a 150 ans par le célèbre Claude. Grâce aux votes des habitants, celui-ci devient la première institution au monde à porter le nom de Blanche Hoschedé-Monet (1865-1947), fille de la seconde femme de Claude Monet et dernière gardienne de la maison du maître après sa mort. « Ce nom coche toutes les cases », se réjouit Nicole Balmary, maire-adjointe en charge de la culture et du patrimoine, « il renforce l’attractivité de notre établissement tout en l’ancrant dans l’histoire locale, notamment celle de la colonie d’artistes de Giverny dont nous conservons un fonds très riche ». Le Musée possède, en effet, la plus importante collection française d’œuvres de Blanche Hoschedé-Monet, peintre dont la cote explose actuellement. « Cette nouvelle appellation m’apparaît s’inscrire dans une dynamique culturelle prospective au regard du mouvement d’intérêt international grandissant pour ce coin de Normandie et son histoire artistique », souligne Philippe Piguet, critique d’art, spécialiste de Blanche Hoschedé-Monet et petit-neveu de la peintre. « Cela permet également de rendre hommage, et c’est trop rare, à une femme impressionniste dont l’œuvre est de plus en plus appréciée », ajoute le collectionneur à qui l’on doit plusieurs expositions au Musée dont Saga Familiale (2022). Le travail de Blanche Hoschedé-Monet, très influencé par son beau-père, s’approprie les thèmes chers aux impressionnistes, notamment les paysages. « Ses tableaux entrent en résonance avec le nouveau fil vert du Musée qui explore les liens entre l’art, la nature et le monde vivant, entre un terroir et sa production artistique », explique Nicolas Bondenet, le directeur. Ce projet culturel inédit porte désormais un nom : le Musée Blanche Hoschedé-Monet.

Partager cet article

Laisser un commentaire