Côté association : dans le sens de barge

Publié le21 mai 2019 » 674 Views»

Quatre mois d’utopies en bord de Seine

20190516_170246-2

 

Du 18 mai au 6 octobre, l’exposition « Utopies Fluviales : Prologue » fait escale à Vernon. Organisée par l’association. Dans le Sens de Barge, elle pose sur la Seine un regard poétique.
20190516_170459Au commencement il y a un rêve, celui de construire un bateau : « BARGE ». Centre culturel flottant entre Paris et Le Havre, celui-ci abriterait des résidences d’artistes et de chercheurs qui présenteraient leur travail au gré des escales. C’est ce projet qui a motivé des professeurs et étudiants en art, des architectes et des amoureux de la Seine, normands et franciliens, à créer l’association Dans le Sens de Barge, en 2014. « L’exposition Utopies Fluviales préfigure cela en
présentant aux spectateurs une centaine d’oeuvres qui pourraient être réalisées », explique Véronique Follet, commissaire de l’exposition. De multiples
esquisses, plans ou notes qui s’égrainent entre l’esplanade Jean-Claude Asphe et le quai Garnuchot, cinquième halte après Caudebec-en-Caux, Nanterre, Le Havre et Versailles. Une barque en plâtre condamnée au naufrage, un dojo flottant ou deux porte-voix se répondant d’une rive à l’autre proposent une réflexion poétique sur le territoire. « L’eau ne connaît pas les frontières administratives », affirme Véronique Follet, « nous voulons souligner l’interdépendance qui existe sur le bassin de la Seine ». Deux œuvres déjà réalisées sont présentées in situ aux Vernonnais. L’Imprimé Soleil Levant d’Ibaï Hernandorena joue avec la lumière sur l’ancienne piscine tandis que, du 19 au 21 juin, Jean-Baptiste Sauvage accostera avec Razzle-dazzle#4, un bateau, à la coque peinte d’un motif bien particulier. Autant d’appels à venir flâner, cet été, en bord de Seine.

Partager cet article

Laisser un commentaire