Des collégiens initiés au stop-motion et à la linogravure

Publié le16 mars 2021 » 54 Views»
L’atelier devait avoir lieu sur l’année 2019/2020 mais la restitution a été retardée suite à la crise sanitaire.

L’atelier devait avoir lieu sur l’année 2019/2020 mais la restitution a été retardée suite à la crise sanitaire.

Comme chaque année, les élèves de l’option art du collège César Lemaître ont travaillé en partenariat avec le Musée et des artistes pour créer des œuvres.

Si le Musée demeure fermé au public, ses projets avec les scolaires continuent. Parmi ces jeunes, une dizaine d’élèves de 6e et 5e. Issus de la classe à option art de l’école Château-Saint-Lazare, ils ont décidé de poursuivre cette spécialisation au collège César Lemaître. En 2020, avec leur professeure d’arts plastiques, Mme Engel, ils ont participé à « L’Atelier s’expose », un atelier en partenariat avec le Musée et deux artistes, financé par la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) et le Département de l’Eure. Celui-ci avait pour corollaire l’exposition « Dans l’Atelier » sur le thème de l’atelier d’artiste. « Ces jumelages-résidences sont organisés chaque année, ils s’inscrivent dans notre volonté de voir les jeunes Vernonnais s’approprier leur musée », souligne Nicole Balmary, maire-adjointe en charge de la culture et du patrimoine.

Pendant 3 semaines, les adolescents ont eu la chance de recevoir en résidence Georges Khayat et Maëlle Barthelemy. Le premier est un graphiste motion designer, originaire de Vernon et basé à Paris. La seconde est étudiante à l’Ecole supérieure d’Art et Design Le Havre-Rouen (ESADHaR). Sous leur patronage, les collégiens ont réalisé deux œuvres d’art. Tout d’abord, « L’Atelier s’anime », avec M. Khayat : une vidéo en stop-motion, technique d’animation image par image utilisant différents médiums : pâte à modeler, dessin ou personnages en papier. Les élèves ont entièrement réalisé une série de saynètes ayant comme point de départ des œuvres du Musée. Avec Mme Barthelemy, les jeunes ont découvert la linogravure, gravure en relief sur plaque de linoléum. Chaque illustration était inspirée d’ouvrages consacrés aux œuvres du musée. Autant de créations figées qui s’animent en réalité augmentée grâce à l’application Arloopa. Ces œuvres sont désormais accessibles à tous sur internet.

En savoir +

 

Partager cet article

Laisser un commentaire