Disparition |Adieu Claude Lacout, M. Sécurité

Publié le26 novembre 2019 » 39 Views»

Un homme franc et sincère, doublé d’un infatigable militant de terrain, voilà le souvenir qui restera de Claude Lacout, né en 1943 et décédé le 22 novembre. Rentré en politique sous l’étiquette RPR, il était devenu maire-adjoint à l’élection de J-C. Asphe, en 1983. Un poste qu’il occupera pendant plus de 20 ans, aux affaires scolaires, puis à l’économie et enfin, sous le mandat de J-L. Miraux, à la sécurité. Celle des Vernonnais était, d’ailleurs, le principal souci de cet homme gouailleur, dentiste rue de Montigny. On lui doit la création de la police municipale et de la vidéo-protection. Humaniste, Claude Lacout siégea au Département jusqu’en 2015. Les Vernonnais sont invités à adresser leurs sympathies dans le cahier de condoléances ouvert à l’hôtel de ville. Un hommage lui sera rendu lors du conseil municipal du 13 décembre.Un homme franc et sincère, doublé d’un infatigable militant de terrain, voilà le souvenir qui restera de Claude Lacout, né en 1943 et décédé le 22 novembre. Rentré en politique sous l’étiquette RPR, il était devenu maire-adjoint à l’élection de J-C. Asphe, en 1983. Un poste qu’il occupera pendant plus de 20 ans, aux affaires scolaires, puis à l’économie et enfin, sous le mandat de J-L. Miraux, à la sécurité. Celle des Vernonnais était, d’ailleurs, le principal souci de cet homme gouailleur, dentiste rue de Montigny. On lui doit la création de la police municipale et de la vidéo-protection. Humaniste, Claude Lacout siégea au Département jusqu’en 2015.

Les Vernonnais sont invités à adresser leurs sympathies dans le cahier de condoléances ouvert à l’hôtel de ville.

Un hommage lui sera rendu lors du conseil municipal du 13 décembre.

Partager cet article

Laisser un commentaire