Evelyne Letourneur-Cordier – Gymnaste et porteuse de la flamme olympique

Publié le16 avril 2024 » 435 Views»

La Rencontre Evelyne Cordier-Letourneur Gymnaste Porteuse de la Flamme Olympique

Ancienne gymnaste de haut niveau, Evelyne Letourneur-Cordier fait partie des quatre Vernonnais(es) choisi(e)s pour porter la flamme olympique le 6 juillet prochain.

La gymnastique, c’était une évidence pour vous ?

Mon papa était directeur technique de l’Avenir de Vernon. Tout naturellement, j’ai commencé la gym au sein du club à sept ans et je ne l’ai plus quittée ! Mes deux spécialités étaient les barres asymétriques et la poutre. Mes entraîneurs ont vite vu que j’avais des capacités physiques mais aussi mentales, j’étais tout le temps à fond dans ce que je voulais faire. D’ailleurs, je suis toujours licenciée au club, ça fera 70 ans en septembre prochain ! J’ai touché à tout puisque j’ai aussi été enseignante, présidente du comité de l’Eure, du comité de Haute-Normandie et présidente technique de l’Avenir de Vernon.

Quel souvenir gardez-vous de vos deux participations aux JO ?

Un souvenir extraordinaire ! Je n’avais que 17 ans à Tokyo en 1964, c’était inespéré pour moi. En tant qu’athlète, c’est l’apothéose. Se frotter aux meilleures nations, séjourner dans un pays totalement différent, rencontrer des athlètes d’autres sports… J’avais des étoiles dans les yeux. J’ai eu la chance de refaire les Jeux en 1968 au Mexique. J’ai terminé 42e à Tokyo puis 17e à Mexico. Les règles ont changé depuis, avec le règlement actuel, j’aurais fait deux finales !

Porter la flamme cet été à Vernon, c’est une belle manière de boucler la boucle ?

Oui, surtout 60 ans après ma première participation aux Jeux. Je remercie infiniment le Département et la ville de Vernon, qui m’ont demandé de me porter candidate. C’est merveilleux ! Faire ça dans la ville qui m’a vue naître et grandir, qui a vu mes exploits, c’est beaucoup d’émotions. Maintenant, il faut que je me prépare, je n’ai plus mes jambes de 20 ans !

Partager cet article

Laisser un commentaire