INONDATIONS – La catastrophe naturelle reconnue

Publié le20 février 2018 » 775 Views»

Les sinistrés des inondations de fin janvier à Vernon vont bientôt pouvoir être indemnisés.

Les ministères de l’Intérieur, de la Transition écologique et de l’Économie ont reconnu l’état de catastrophe naturelle pour 275 communes, dont celle de Vernon.

À compter de la parution de l’arrêté au Journal officiel le 15 février, les Vernonnais victimes des inondations disposent de dix jours (contre cinq en temps normal) pour déclarer les sinistres à leurs assureurs. Ils vont pouvoir être indemnisés de manière accélérée (3 mois) pour les dégâts matériels causés par la montée des eaux.

« Juste après les crues, j’ai fait remonter les dommages subis par la commune vers la préfecture », a précisé François Ouzilleau, le maire de Vernon. «C’est cette démarche qui permet aujourd’hui à toutes les victimes des inondations de la ville de relever de ce dispositif de solidarité nationale. J’invite à présent tous les sinistrés à contacter rapidement leurs assureurs. »

Sébastien Lecornu, secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, s’est rendu à plusieurs reprises dans le département à la suite de ces crues. Lors d’une visite aux Andelys (photo), il a notamment rendu visite à plusieurs sinistrés, tenu à remercier les services de secours pour leur engagement et rappelé les règles habituelles de vigilance en pareil cas.

La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle permet une indemnisation accélérée.

À Vernon, le nettoyage des berges a d’ores et déjà commencé pour les services techniques de la ville, qui mettent tout en œuvre pour rendre les bords de Seine à nouveau praticables aux habitants. L’ensemble de la population vernonnaise sera bientôt invité à participer à une opération de nettoyage citoyen à l’appel de la mairie et des associations.

photo lecornu duché andelys

Partager cet article

Laisser un commentaire