La police municipale au chevet des Vernonnais

Publié le5 mars 2019 » 1026 Views»

 

La police municipale effectue de nombreuses patrouilles pédestres avec Indy, le chien de la brigade. Le but : dissuader les comportements malveillants.

La police municipale effectue de nombreuses patrouilles pédestres avec Indy, le chien de la brigade. Le but : dissuader les comportements malveillants.

reperes VD 79Seul service de la mairie à avoir vu son effectif augmenter depuis 2014, la police municipale dispose désormais de moyens modernes et adaptés. Une évolution qui lui permet d’assurer sa mission première : protéger les Vernonnais et traquer les incivilités.

Aujourd’hui, la police municipale a pleinement retrouvé sa place dans le paysage vernonnais. Service sous-équipé et sous-employé à l’époque du mandat précédent, elle est désormais une véritable force chargée d’assurer la tranquillité des habitants. L’été dernier, elle a même été au centre d’une première nationale en devenant l’unique police municipale dotée d’une brigade fluviale ! Autant d’améliorations qui faisaient déjà l’objet de 5 engagements dans Vernon Mérite Mieux ! (n°31 à 35). Parmi ceux-là, deux mesures emblématiques : armer les agents, comme le font de plus en plus de villes françaises, et rénover la vidéo-protection qui, d’ici 2020, comptera 60 caméras.
« Une ville agréable, c’est une ville sûre et propre », a rappelé le maire François Ouzilleau lors de son discours des vœux en janvier, « sur ces points, les leviers ont été actionnés au maximum ». Une politique de tolérance zéro envers les incivilités qui porte déjà ses fruits. Les chiffres le prouvent, les agents de la police municipale interviennent désormais dès que cela est nécessaire. La verbalisation produit des résultats avec, par exemple, une baisse drastique du nombre de stationnements très gênants de véhicules sur les trottoirs entre 2017 et 2018 (passant de 574 à 328). La lutte contre la délinquance routière est également une priorité des policiers municipaux. Une vigilance qui a permis 5 rétentions de permis de conduire pour des excès de vitesse de plus de 50 km/h en pleine agglomération ! Et si la route est contrôlée, la Seine l’est également. La brigade fluviale aura ainsi permis d’appréhender, cet été, plusieurs jet-skis, dont la circulation est interdite sur le fleuve. Par ailleurs, la lutte contre la pollution constitue une des principales missions des agents. 150 amendes de 68€ ont été infligées l’an dernier pour des jets de mégots ou des déjections canines.

Police municipale une présence rassurante sur tous les fronts

Une coopération renforcée

La police municipale s’illustre également dans sa collaboration avec les autres forces de l’ordre et de secours, notamment la police nationale. Les caméras sont, en effet, également reliées à cette dernière, permettant ainsi de résoudre des enquêtes. C’est ce qui a permis, récemment, d’identifier l’homme qui avait violenté une septuagénaire pour lui voler son sac, le 21 janvier 2019, boulevard du Maréchal Leclerc. Pas plus tard que la semaine dernière, cette coopération a également rendu possible l’arrestation d’un agresseur sexuel qui s’en était pris à une femme ruelle Malot. Par ailleurs, les policiers municipaux s’entraînent régulièrement avec les pompiers du SDIS, force aux côtés de laquelle ils interviennent souvent sur le terrain pour sécuriser des périmètres d’urgence. Elle peut ainsi faire remonter à ses partenaires des informations venant du terrain. En tant que force de terrain au plus près des habitants, la police municipale est, en effet, proche des Vernonnais. Sa mission première : veiller à leur sécurité et à leur bien-être.

Le rôle de la police municipale

La police municipale assure la veille et la prévention en matière d’ordre, de tranquillité, de sécurité et de salubrité publique.
Elle intervient sur :

En cas d’infraction, elle peut appréhender un individu, relever son identité, faire un rappel à l’ordre ou établir une contravention jusqu’à 135€. En cas de délit ou de crime, elle prévient l’officier de police judiciaire (police nationale).

En cas d’infraction, elle peut appréhender un individu, relever son identité, faire un rappel à l’ordre ou établir une contravention jusqu’à 135€. En cas de délit ou de crime, elle prévient l’officier de police judiciaire (police nationale).

Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) plénier du 1er mars.

3 questions à Hervé Chauvin – Chef de la Police Municipale

Hervé CHAUVIN Chef de la police municipaleQue pensez-vous des moyens de la police municipale ?

Nous avons les moyens de travailler correctement. Désormais nous sommes 11, contre 5 auparavant. Nous sommes armés et bénéficions de l’interopérabilité radio, de la vidéo, d’un chien, du bateau et, bientôt, d’un nouveau véhicule. Chaque agent travaille avec des ordres de mission, cela permet d’être transparents et de dresser un bilan hebdomadaire.

Quelles sont vos relations avec les Vernonnais ?

Les administrés sont demandeurs. Nous sommes présents lors des permanences du maire et les habitants viennent régulièrement nous parler de leurs soucis, comme un véhicule stationné devant chez eux. La police municipale est une présence rassurante, notamment grâce aux patrouilles sur les bords de Seine ou à l’heure de la fermeture des magasins, les commerçants nous remercient souvent.

Quels défis vous attendent pour 2019 ?

Nous travaillons activement sur le problème des véhicules « épaves » qui sont abandonnés dans la rue. Nous en avons déjà récupéré 50 depuis le début de l’année ! Autre gros sujet, le respect du code de la route. Cela me chagrine de voir encore des conducteurs en excès de vitesse dans le centre-ville.

+ d’infos 

La police à l’heure des festivités d’été

Afin de superviser le bon déroulement des évènements vernonnais cet été, la police municipale voit ses horaires étendus du 1er juin à fin septembre.
Elle sera active 7j/7 jusqu’à 22h45.

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire