Le 1er mars, la brocante tombe le Mask

Publié le11 février 2020 » 333 Views»
Hervé Tailpied a aménagé un espace lumineux, aéré et cosy pour présenter ses objets.

Hervé Tailpied a aménagé un espace lumineux, aéré et cosy pour présenter ses objets.

C’est une renaissance pour l’ancien restaurant Les Tourelles. Dès le mois prochain, ce local de plus de 100 m² à la large vitrine abritera Mask, une brocante à l’éclectisme affirmé. Ce commerce est le résultat de 25 ans de chine effectués par Hervé Tailpied, le gérant, et sa femme
Valérie. Le couple a décidé de mettre à profit les connaissances, ainsi que les nombreux objets, accumulés durant leur carrière de professionnels du déménagement et du gardemeubles. « Nous adorons les vieux objets, les curiosités et les collections et nous voulions
changer de métier », résume Hervé. Dans son vaste magasin, il y en a pour tous les goûts… et toutes les bourses.

Bureau Empire (1500€) trônant sur un tapis persan et armoire caennaise (380€) voisinent avec des figurines en plomb de Tintin ou
des BD (5€). « Nous espérons avant tout faire des rencontres » résume le couple, « le quartier est très sympathique, nous souhaitons
nous adresser aux locaux comme aux touristes qui partent pour Giverny ».

> 28 rue Jules Soret

Partager cet article

Laisser un commentaire