Louis Michallet : manager de centre-ville

Publié le27 mars 2018 » 268 Views»
Manager de centre-ville Opération revitalisation !

Manager de centre-ville : Opération revitalisation !

Louis Michallet vient de s’installer à Vernon… en centre-ville. « C’est important de donner l’exemple », précise ce jeune homme de 26 ans devenu « manager de centre-ville » pour la ville de Vernon et Seine Normandie Agglomération. Suivez le guide !

En quoi consiste le métier de manager de centre-ville ?

C’est un métier qui est apparu il y a une dizaine d’années. Auparavant, on parlait plutôt de développement commercial. La fonction de manager de centre-ville est partie du constat du dépeuplement des centres à l’échelle nationale pour les villes de 10 à 25.000 habitants. Notamment en raison de loyers élevés, tant pour les habitants que pour les commerçants. C’est un cercle vicieux, une baisse de population se traduit par une baisse des activités commerçantes et donc par une désaffection des centres-villes. Les « dents creuses » se développent (habitations ou baux commerciaux non loués). A ce phénomène sont venus s’ajouter l’envie des habitants de résider dans des maisons individuelles et le développement des hypermarchés en périphérie.

Comment inciter la population et les commerçants à investir à nouveau le centre-ville ?

Face à une problématique qui résulte de multiples facteurs, il n’y a pas de solution unique pour revitaliser les centres-villes, mais des approches multiples. Le manager de centre-ville doit maîtriser les aspects économiques, juridiques, commerciaux. Il fait appel à des connaissances en urbanisme et en aménagement. La réponse à la désertification des cœurs de ville vient du dialogue entre les élus, la population et les commerçants. Cela permet d’établir un diagnostic, puis les pistes d’améliorations possibles. Elles peuvent prendre la forme de mesures incitatives (dégrèvement d’impôts, aides sur la taxe foncière, ateliers thématiques à destination des commerçants) ou parfois de mesures plus contraignantes, comme l’établissement de taxes sur les friches commerciales (lire la rubrique « En ville »). Les élus de toutes les collectivités : conseil départemental, agglomération et ville, ont mis en place de nombreux dispositifs depuis 2015, à moi d’aider les commerçants à se les approprier.

Et à Vernon, quel est votre défi ?

C’est un poste qui correspond parfaitement à ma formation et à mes premières expériences. Le défi ne se relève jamais seul. Il faut savoir toucher le maximum de personnes possible dans mon métier. Cela passe par une grande disponibilité, de la pédagogie, dire où on va, ce qu’on fait et pourquoi on le fait, travailler sur l’attractivité. Des villes comme Albi ou Saint Lô y arrivent. Il n’y a jamais de fatalité, des pistes existent toujours. Je souhaite être pionnier. Si dans quelques années, on cite Vernon en exemple de certains succès dans la revitalisation du centre, si plus de personnes viennent à nos ateliers pour les commerçants, ce sera pour moi une réussite !
+ D’INFOS :
lmichallet@sna27.fr
02 76 48 03 29

Partager cet article

Laisser un commentaire