Mathieu Lanfranchi |Ancien joueur du SMV Handball 

Publié le31 août 2021 » 255 Views»

 

SMV NIMES

En mai, les Nantaises ont remporté la 1re Ligue européenne de l’histoire du hand français. Mathieu Lanfranchi, leur entraîneur adjoint, est bien connu des supporters vernonnais.

Vous avez débuté votre carrière en 2005, au sein du SMV. Quels souvenirs gardez-vous de cette période ?

Que de très bons souvenirs. J’arrivais avec les yeux pleins d’étoiles. J’ai rencontré des amis, j’ai pu jouer avec des champions du monde… J’étais très attaché à ce club, et je le suis toujours. Je n’ai pas fait de centre de formation ou de pôle espoir alors sans le Saint-Marcel Vernon Handball, j’aurais eu très peu de chances d’accéder au haut niveau. C’était extraordinaire, j’ai tout de suite croqué dedans et adhéré. C’était ma première année professionnelle, on est champions de D2 et on monte en D1 pour jouer contre des mecs qu’auparavant je regardais à la télé… On travaillait énormément la semaine mais le week-end, on était vraiment sereins.

Vous êtes-vous bien senti à Vernon ?

Oui, j’ai été très bien accueilli. C’est le club de ma région puisque je suis arrivé en Normandie à huit ans, ma famille venait aux matchs, et il y avait une vraie bonne ambiance. Le SMV, c’était l’animation du week-end, on avait un contact extraordinaire avec la population. Dans toutes mes aventures, je n’ai jamais retrouvé un public comme celui du Grévarin !

De quoi rêvez-vous désormais en tant qu’entraîneur ?

Ce n’est pas parce que j’ai la chance d’entraîner une équipe championne d’Europe que c’est fini, au contraire. Mon ambition première est de me former et de performer, pour ensuite entraîner des clubs de très haut niveau. J’aimerais vivre une ou plusieurs aventures à l’étranger et je rêverais de participer aux Jeux Olympiques.

Partager cet article

Laisser un commentaire