Nicolas Pfeiffer – Para-athlète et porteur de la flamme olympique

Publié le14 mai 2024 » 403 Views»

La Rencontre Nicolas Pfeiffer Para-Athlète et Porteur de la Flamme Olympique

Joueur de boccia, Nicolas Pfeiffer fait partie des quatre Vernonnais(es) choisi(e)s pour porter
la flamme olympique le 6 juillet prochain.

Comment avez-vous débuté la boccia, cette discipline dérivée de la pétanque ?

J’ai commencé en 2021 avec le club Handisport Actions à Gaillon. Au bout de quatre mois, j’ai remporté le titre de champion de Normandie. L’année suivante, j’ai été vice-champion de Normandie et j’ai atteint les quarts de finale des Championnats de France. J’ai rejoint le club de Herblay ensuite, et je suis devenu champion d’Ile-de-France l’an dernier. Aujourd’hui, je suis classé 11e au niveau national.

Le sport occupe une place importante dans votre quotidien ?

C’est ma passion. J’aime me dépasser et dans ces moments-là, je me sens comme tout le monde. C’est un moyen de me sentir un peu autonome. En plus de mes deux séances hebdomadaires de boccia, je fais de la musculation dans une salle de sport aux Andelys pour faire travailler mon dos et mes bras. Je pratique aussi la plongée en bouteille au club subaquatique rouennais, dans la section handi. Ça me libère totalement du poids de mon corps, je me sens libre, léger. Et puis j’ai participé à des événements handibike, avec un vélo à assistance électrique, et au marathon de Paris, avec mon moniteur de plongée, qui m’a poussé sur 42 kilomètres.

Comment avez-vous réagi en apprenant que vous alliez porter la flamme olympique ?

J’étais un peu surpris, je ne m’y attendais pas ! Dans le cadre du Duoday, la journée emploi et handicap, j’ai passé une journée à la mairie de Vernon auprès d’Alma, au service communication. On a beaucoup parlé de sport ensemble et elle a proposé mon nom. Je la remercie, je suis vraiment heureux de pouvoir porter la flamme grâce à la municipalité. Ça va être super, c’est un moment unique !

Partager cet article

Laisser un commentaire