Parc naturel urbain|Les travaux commencent à l’ancienne Fonderie

Publié le24 novembre 2020 » 106 Views»
Le site a entièrement été débroussaillé à l’exception de certains arbres qui seront intégrés dans le futur parc.

Le site a entièrement été débroussaillé à l’exception de certains arbres qui seront intégrés dans le futur parc.

La création d’un grand parc urbain permettra de reconvertir la friche de la Fonderie, tout en offrant aux habitants un espace de détente où se conjugueront écologie et patrimoine industriel.

Hier, c’était une des usines majeures de la ville, fermée en 1999. Demain, la friche de la Fonderie, 108 avenue de Rouen, deviendra le poumon vert de Vernon. Le chantier a débuté le 16 novembre avec le débroussaillage du site. Première étape de travaux qui devraient durer jusqu’à juin 2021. « Ce « central park vernonnais » est un projet novateur pour la ville », explique Juliette Rouilloux-Sicre, maire- adjointe en charge du développement urbain, du cadre de vie et de la commande publique. « En effet, il conservera des traces du passé ouvrier de la ville tout en respectant une stricte exigence en termes de développement durable ».

Au cœur de celle-ci : la réutilisation des matériaux. « 3060 m² de dalles seront concassés et végétalisés, le réemploi du béton permettra d’économiser 55 tonnes de CO² ». Le site de 3 hectares se divisera en plusieurs espaces. D’un côté, le jardin altéré, réserve de biodiversité connectée à la Seine, abritant des plantes rares. Jouxtant la Papeterie (futur cinéma), le jardin résilient verdira l’ancienne dalle et sera doté d’aires de jeux pour enfants et ados.

Face à la Seine, une plaine accueillera des événements en bord de fleuve.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire