Place de Gaulle | Des débuts en fanfare pour L’Instant

Publié le2 juillet 2019 » 211 Views»
Le maire, François Ouzilleau, et Sébastien Lecornu, Ministre chargé des collectivités territoriales, étaient présents lors de l’ouverture.

Le maire, François Ouzilleau, et Sébastien Lecornu, Ministre chargé des collectivités territoriales, étaient présents lors de l’ouverture.

La nouvelle brasserie, lancée par les anciens propriétaires du B à Bar, a ouvert ses portes le jour de la Fête de la Musique, le 21 juin. Depuis le succès est au rendez-vous et la terrasse ne désemplit pas.

Difficile de la manquer quand on traverse le cœur de ville vernonnais. Avec sa grande terrasse en bois, qui peut accueillir jusqu’à 70 personnes, L’Instant se fait remarquer. Curieux de nature, les habitants ont été nombreux à y prendre place pour tester ce nouvel endroit. « Nous avons beaucoup de monde, tant pour manger le midi que pour boire un verre, l’équipe est au maximum ! », se réjouit Sabine Duval, à la tête de la brasserie et de ses cinq salariés. « En plus nous avons de la chance avec la météo », ajoute Alain Desseaux, son mari et associé, « nous pensons également que cela répond à une attente ». Cette attente a, d’ailleurs, failli ne pas être satisfaite. En effet, sans l’action de l’équipe municipale, le local était promis à un tout autre avenir : celui d’en faire un fast-food. La mairie a tout fait pour que cet emplacement stratégique soit occupé par une offre qualitative.

20€ la formule entrée, plat et dessert

Force est de constater que L’Instant s’intègre parfaitement dans cette belle bâtisse normande à colombages, comme si le restaurant avait toujours été là. « Nous voulions une décoration faite de bois et métal, le reste s’est fait selon l’inspiration pendant le chantier, nous sommes très contents du résultat », souligne M. Desseaux. Un chantier qui, par ailleurs, s’est déroulé très rapidement : « en trois mois c’était fait, grâce à des entreprises locales de qualité comme ARC Constructions ». Pour ce qui est de l’assiette, les plats signatures du B à Bar sont toujours là : andouillette, pièce de bœuf ou suprême de volaille. « Pour le moment nous n’avons que des retours positifs », se réjouit Mme Duval. Comptez 20€ pour une formule entrée, plat et dessert.

Partager cet article

Laisser un commentaire