Place d’Evreux | Le XIV, renouveau chic et moderne de l’hôtel d’Evreux

Publié le24 septembre 2019 » 322 Views»
Le XIV a permis la renaissance de l’ancien hôtel d’Evreux en proposant une offre de qualité aux Vernonnais.

Le XIV a permis la renaissance de l’ancien hôtel d’Evreux en proposant une offre de qualité aux Vernonnais.

Lorsque le chef Chellot Dossous a eu vent de l’histoire de l’hôtel d’Evreux, il s’est dit que le moment était venu d’écrire la sienne. De passage à Vernon, il est tombé sous le charme de la bâtisse une première fois. En y revenant, l’hôtel avait été racheté mais l’espace restauration n’avait pas trouvé preneur. L’idée de monter une affaire avec sa compagne Sophie Lecointre le hantait avec insistance. Fort de son expérience dans de grandes maisons parisiennes (Le Fouquet’s, Le Royal Monceau, Le Procope, L’Amphitryon …), le chef s’est senti pousser des ailes. Il était temps de proposer sa cuisine dans un établissement qui refléterait pleinement son identité. C’est chose faite avec le XIV. Pourquoi ce nom ? Une histoire de porte-bonheur. Leurs filles sont nées un 14. Et le 14 de certains mois, il leur semble que les difficultés se dénouent d’elles-mêmes. Le nom s’est imposé au couple comme une évidence. Pas de hasard si l’inauguration réussie du restaurant s’est tenue le 14 septembre dernier, après l’ouverture le 09 août 2019.

L’élégance dans la simplicité

Les Vernonnais peuvent apprécier deux ambiances au XIV : une atmosphère décontractée chic au bar lounge et une élégante simplicité dans l’espace restaurant avec cuisine ouverte. Chellot Dossous cuisine « simple, raffiné et bon ». La rigueur acquise à Paris pilote l’aventure. Le chef privilégie ainsi des circuits courts en s’approvisionnant essentiellement à Vernon et en Normandie. Une exigence : la fraîcheur des produits au service d’assiettes concoctées avec passion. Parce que sa vie de famille compte beaucoup à ses yeux, il ne se lancera pas dans la course aux étoiles. Un choix assumé qui n’enlève rien à la qualité de la carte du XIV.

Partager cet article

Laisser un commentaire