Rock in the Barn

Publié le5 septembre 2023 » 457 Views»

Une V2 Rock in the Barn 14

Vive la nouvelle Seine !

Les 8 et 9 septembre prochains, le festival Rock in the Barn investit le parc des Tourelles pour deux soirées de concerts en bord de Seine. Le plus défricheur des festivals normands célèbre sa 14e édition. Et sa toute première à Vernon !

Le rock ne meurt jamais, il se réinvente. Depuis 2010, Rock in the Barn défend avec indépendance la créativité bouillonnante de cette scène musicale. Né sur la Grande île de Giverny, le festival a, lui-même, vécu plusieurs vies. Après six ans passés à la Ferme de Bionval (Vexin-sur-Epte), « RITB » retrouve le fleuve qui l’a vu naître en s’installant aux Tourelles. « Nous sommes très heureux, ce lieu est magnifique et colle parfaitement à l’atmosphère bucolique du festival », affirme Agathe Plaisance, nouvelle directrice de Rock in the Barn. La jeune musicienne, remarquée sur scène lors de la dernière Foire de Vernon, a pris le relai de Martin Carrière, cofondateur historique de ce Woodstock eurois. Un déménagement chaleureusement accompagné par le maire de Vernon, François Ouzilleau, qui a décidé de nouer un partenariat avec l’équipe, 100% bénévole, du festival. « J’ai moi-même grandi en écoutant du rock, surtout Oasis et Blur, et je reste très attaché à ce rendez-vous culturel incontournable de notre territoire », souligne l’élu, « quand j’ai eu vent de l’opportunité d’accueillir le festival à Vernon, j’étais très enthousiaste et tout le monde a redoublé d’efforts pour que que cela devienne une réalité. » Qu’on se le dise : Vernon a désormais son festival de rock. Et pas n’importe lequel !

PROGRAMME

Groupes internationaux et pépites hexagonales

Si la grange (barn en anglais) a disparu au profit du château, quoi de neuf pour cette 14e édition ? « La recette qui fait notre succès reste la même », explique Léna Guerard, la programmatrice, « nous mélangeons des groupes internationaux émergents à des pépites de la scène française. » Dans la première catégorie on trouvera les Britanniques de Snapped Ankles, et leur post-punk barré, ou le glam-rock d’A Giant Dog, débarqué tout droit d’Austin. « Côté hexagonal, citons Michelle & Les Garçons, qui fait partie de cette nouvelle scène pop frenchy aux références 80’s. » Associé au rock garage, indé et psyché, RITB a néanmoins ouvert ses horizons depuis belle lurette. On y entendra donc aussi bien la folk américaine de JW Francis, que le hip hop de la Rouennaise Violet Indigo ou l’électro mystique de Walter Astral. De quoi nourrir ses oreilles de nombreuses découvertes. Et pour l’estomac, Rock in the Barn mise toujours sur de la nourriture et des boissons locales et bio !

Partager cet article

Laisser un commentaire