S’amuser et apprendre avec un grand frère

Publié le7 juillet 2020 » 183 Views»

Photo article asso LEEJ

Créée en 2019 par des résidents des Boutardes, l’association LEEJ participe à l’animation du quartier avec un objectif : aider les jeunes de 18 ans et plus à trouver leur voie.

« Désormais les grands, c’est nous ! C’est notre devoir d’aider les plus jeunes », assure Nouha Simaka, 26 ans et président de l’association Loisirs Education Echange Jeunesse (LEEJ). Une structure qu’il a fondée en juillet dernier avec ses deux amis Boubakary Kante, le vice-président, et Amata Mendy, le trésorier.

« A l’origine, l’idée était d’organiser des animations pour les jeunes des Boutardes qui ne partent pas en vacances, comme un grand barbecue », raconte Nouha Simaka, « rapidement, nous avons compris que ce serait mieux de se constituer en association ». Leur cible : les jeunes de 18 à 25 ans, « car, souvent, ils sont un peu perdus et coincés entre les ados, qui participent aux animations des centres sociaux, et les trentenaires qui ont des enfants ». LEEJ leur propose de l’aide en les orientant vers l’Espace Simone-Veil, des associations ou des formations professionnelles. « Parfois, les jeunes perdent leur temps car ils ne savent pas quoi faire, ils n’ont pas l’information », résume Nouha Simaka, « on veut les aiguiller, un peu comme des grands frères, car avec un grand frère on s’amuse aussi ! ».

Récemment, les trois garçons se sont mobilisés pour sensibiliser les jeunes au respect du confinement. « Nous avons aussi organisé une cagnotte Leetchi qui a permis de récolter 850 € pour l’hôpital de Vernon », se réjouit Amata Mendy. Des projets plein la tête, ils ouvriront sous peu un local prêté par Eure Habitat. « Nous invitons les jeunes des Boutardes, des Valmeux ou des Blanchères à nous rejoindre », affirment-ils, « n’hésitez pas à nous contacter ! ».

Leej13072019@gmail.com

 

Partager cet article

Laisser un commentaire