Une nouvelle crèche à Vernonnet

Publié le17 juillet 2019 » 1484 Views»
Les nouveaux locaux disposent d’une cour extérieure et s’ouvrent sur l’aire de jeux du square Saint-Nicolas.

Les nouveaux locaux disposent d’une cour extérieure et s’ouvrent sur l’aire de jeux du square Pierre Nicolas.

« Nous tenons nos promesses, c’est un très grand pas pour l’accueil des enfants à Vernon », se réjouit Dominique Morin, maire-adjointe en charge de l’éducation, devant la porte de l’ancienne crèche des Galopins. En effet, c’est dans ce bâtiment, situé près du nouveau square Pierre Nicolas réaménagé de Vernonnet, inoccupé depuis la faillite des Galopins, que la crèche publique Libellule s’installera à partir de septembre.

Actuellement, celle-ci se trouve non loin de là, au Centre Social des Pénitents. Cependant, la Libellule s’y sent à l’étroit puisqu’elle ne peut accueillir que 15 enfants, sans possibilité de déjeuner ou de sieste. Après la faillite de la crèche associative des Galopins, un peu plus tôt dans l’année, la ville et Seine Normandie Agglomération ont donc décidé de récupérer le bâtiment, une ancienne école rénovée en 2013, pour y implanter la Libellule.

Une capacité d’accueil quasi-doublée. Dès la rentrée, les parents vernonnais seront donc dotés d’une structure multi-accueil permettant de faire garder leur enfant de façon régulière ou occasionnelle. A terme, les 270 m2 de la Libellule permettront d’accueillir 25 enfants, dont 9 bébés, de 8h du matin à 18h30. Le tout à des tarifs publics calculés par la CAF selon les ressources du foyer.

« La Libellule est un excellent complément aux autres modes de garde », souligne Mme Morin, « cela permet aux familles vernonnaises d’avoir un panel de choix correspondant à leurs souhaits : crèches, assistantes maternelles…». « Actuellement, on voit que les gardes collectives ont le vent en poupe, les parents souhaitant préparer leurs enfants à l’entrée à l’école », ajoute l’élue. La Libellule complète efficacement La Récré, l’autre crèche publique, située de l’autre côté de la ville, aux Valmeux.

Partager cet article

Laisser un commentaire