Vernon à la pointe du spatial

Publié le9 novembre 2021 » 255 Views»
Vernon  Vulcain motor - PF50 bench test cell

Vernon Vulcain motor – PF50 bench test cell

Alors que les moteurs Vinci s’envolent pour l’Allemagne, le site vernonnais d’ArianeGroup se tourne vers l’avenir. Avec le développement de Prometheus et les recherches sur l’hydrogène, l’avenir du spatial européen continue de s’écrire à Vernon.

VD130-focus-reperesHabituée à voir son initiale décoller vers les cieux avec les moteurs Véronique, Viking ou Vinci conçus et fabriqués localement, Vernon est l’épicentre de l’aventure spatiale européenne depuis 1948. De moteur, Vernon gardera bel et bien le rôle. Et celui-ci s’écrira désormais avec un « P » comme Prometheus, du nom de la nouvelle génération de moteurs Ariane développés à Vernon pour près de 40 millions d’euros. Dans le viseur de l’entreprise : le groupe américain SpaceX, dirigé par Elon Musk, et sa guerre des coûts. Avec une bonne partie de son processus de fabrication réalisée en impression 3D et largement réutilisable, le moteur Prometheus est à même de relever ce défi. Et, c’est désormais certain, il sera produit à Vernon.

L’autre clef de l’avenir du site vernonnais se nomme Ariane 6, la nouvelle génération de lanceurs européens. « L’enjeu majeur réside dans la réussite de son exploitation institutionnelle et commerciale », souligne Philippe Baptiste, président du Centre National d’Études Spatiales (CNES), « pour le moment, les États membres de l’Agence Spatiale Européenne se sont engagés à garantir 7 lancements par an, mais un succès commercial générerait, à terme, une activité conséquente dans l’industrie européenne, y compris à Vernon. » Grâce à l’action de la municipalité, ArianeGroup se trouve désormais au sein d’un écosystème économique en plein essor : le Campus de l’Espace. Au-delà de Prometheus et d’Ariane 6, cette synergie entre fleurons de l’industrie encourage la recherche et l’innovation. Parmi les sujets prioritaires : le développement des mobilités à hydrogène, opportunité de diversification pour ArianeGroup. « Aujourd’hui, Vernon est devenue un pôle d’attractivité et d’excellence dans les secteurs d’avenir », rappelle le maire, François Ouzilleau. Comme un symbole de ce pont entre la prestigieuse histoire industrielle de Vernon et son avenir plein de défis, une reproduction de lanceur Ariane trône désormais sur le rond-point de l’Espace à Vernonnet.

LA PAROLE A :

WhatsApp Image 2021-09-20 at 16.00.31François Ouzilleau

Maire de Vernon, Président délégué de Seine Normandie Agglomération (SNA)

Notre ville est fortement liée à l’aventure spatiale, et le restera. C’est à Vernon que les premières fusées françaises ont été développées dès 1948. Nous devons écrire un nouveau chapitre du spatial français et européen qui va nous projeter vers l’avenir. Cet avenir, c’est Ariane 6 !

CD 27 Nouvelle Mandature Election Président Sébastien LecornuSébastien Lecornu

Ministre des Outre-Mer, Président du Département de l’Eure

Vinci nous a rendus tous, collectivement, fiers ici à Vernon. Mais, nous devons donner une perspective d’avenir au site d’ArianeGroup. Cette perspective passe d’abord par le moteur de nouvelle génération, Prometheus, qui nous permettra de rester compétitif face à SpaceX et d’assurer le carnet de commandes d’Ariane 6.

bruno le maire-wikipediaBruno Le Maire

Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance

Le nouveau moteur Prometheus, qui équipera les lanceurs spatiaux européens dans le futur, sera produit à Vernon. Nous allons débloquer 40 millions d’euros afin de financer des bancs d’essai et de monter en cadence dans la production de Prometheus. Vernon restera un des grands sites spatiaux français.

Space Symposium - CNES Bilateral MeetingPhilippe Baptiste

Président du Centre National d’Etudes Spatiales (CNES)

Presque tous les moteurs à propulsion liquide pour les lanceurs ont été conçus, développés et produits à Vernon. Or, les moteurs sont les systèmes les plus critiques des lanceurs : maitriser les moteurs, c’est maitriser les lanceurs. C’est pourquoi le maintien et le développement des compétences du site de Vernon a été et reste au centre de la politique spatiale de la France.

Partager cet article

Laisser un commentaire