Vœux 2018 : Où en sont les projets municipaux ?

Publié le30 janvier 2018 » 1166 Views»

Cérémonie des vœux 2018

« Une nouvelle année de projets »

Élu en 2014 à la mairie de Vernon, le groupe Générations Vernon s’était engagé à rendre à notre ville son potentiel économique et à trouver les solutions adaptées pour réintroduire un dynamisme et une qualité de vie digne de la deuxième ville de l’Eure. Les membres de l’équipe municipale ont, chacun dans leur spécialité, insufflé des projets novateurs. Coup d’œil sur les réalisations et les projets.

Cérémonie des vœux 2018 « Une nouvelle année de projets »

Les membres de l’équipe municipale ont, chacun dans leur spécialité, insufflé des projets novateurs. Coup d’œil sur les réalisations et les projets.

RETOUR SUR … Les Vœux à la population 2018

Samedi 27 janvier dernier, le maire de Vernon François Ouzilleau présentait ses vœux aux Vernonnais. En présence de Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat en charge de la Transition écologique et solidaire, la cérémonie a été l’occasion de dresser un bilan des engagements tenus par l’équipe municipale. « Les premières années du mandat ont été consacrées au rattrapage du retard que la ville avait malheureusement pris, affirme le maire de Vernon. Mais force est de constater que notre ville s’est remise en mouvement, et nous poursuivons dans cette dynamique. »
En évoquant les grands projets portés par la majorité municipale, l’élu a rappelé les aménagements urbains qui ont permis de revitaliser les anciennes friches militaro-industrielles, notamment avec le nouvel écoquartier Fieschi : « notre ville se repeuple, tout en conservant ses équilibres. La construction est organisée, le cadre de vie est préservé. » Quant au Plateau de l’Espace, devenu en 3 ans un véritable campus technologique, les élus se sont réjouis de cette dynamique qui a permis l’accueil de 200 salariés supplémentaires, d’entreprises de pointe et très bientôt d’une école d’ingénieurs et de ses 250 étudiants.

cérémonie des voeux vernon 2018 : 1200 personnes présentes au Grevarin

83 engagements réalisés sur 126

« Nous avions toujours précisé que le travail était tellement important que nous ne pourrions pas tout faire en un seul mandat… Mais le cap et la vision étaient fixés », a déclaré le maire à propos des engagements pris devant les Vernonnais en 2014. Si 43 sur les 126 propositions restent à concrétiser, déjà 83 ont été réalisés.

3 questions à

Boulangerie Rose

De gauche à droite : Gaétan, Amandine, Justine, Benjamin et Florian.

Benjamin ROSE

La boulangerie Rose est, avant tout, une affaire de famille !

Et comment ! Mes parents ont acheté, en 1988, la boulangerie de la rue d’Albufera, qu’ils ont agrandie en 2001. Mon père est aujourd’hui le plus vieux boulanger de Vernon ! Ex-salarié de l’industrie pharmaceutique, je suis, depuis six ans, son bras droit.

Votre réputation locale est solide. Comment l’entretenez-vous ?

À l’époque, c’est la Rétrodor, mais aussi la partie traiteur/snacking qui ont permis à mes parents de s’imposer. Nous avons consolidé notre assise avec l’ouverture de deux autres boutiques en 1999 (Virolet) et 2012 (Saint-Marcel). L’entreprise compte, à ce jour, 45 salariés ! Côté produits, nous innovons. Il y a eu la baguette au charbon actif végétal. Aujourd’hui, j’impose petit à petit le bio !

Vous avez participé, samedi 27 janvier, à la cérémonie des vœux de Vernon. Un rituel pour vous ?

Un plaisir surtout ! Nous y avons présenté notre spécialité, le « gâteau de voyage » à base de poudre d’amande, de bigarreaux confits et de Noyau de Vernon, ainsi que notre nouveauté, le « Giverny cherry », une bouchée sucrée imaginée par la Vernonnaise Anne Lavialle. Ce rendez-vous, c’est une vitrine, mais aussi l’occasion d’échanger ou d’effectuer des tests grandeur nature !

 

Partager cet article

Laisser un commentaire