Crise sociale|Un coup de pouce pour les Vernonnais !

Publié le13 avril 2021 » 718 Views»

Face à l’impact économique de la COVID-19, la municipalité a mis en place un dispositif exceptionnel de soutien aux habitants. Des aides portées par le centre communal d’action sociale (CCAS) et accessibles à tous les Vernonnais fragilisés.

VD119-focus-reperes

Une aide financière exceptionnelle

Vous êtes commerçant et les clients se font rares ? Travailleur indépendant dont l’activité est à l’arrêt ? Quelle que soit sa situation, chacun peut être impacté par la crise sanitaire et avoir du mal à s’acquitter de certaines factures. C’est pourquoi le conseil municipal a voté la création d’une nouvelle aide ponctuelle. Pour la solliciter, il suffit de remplir un dossier papier qui sera examiné par la commission de secours du CCAS.

  •  Conditions : habiter Vernon et connaître une baisse des ressources en raison de la crise sanitaire.

Contact
Dossier à retirer au CCAS : 93 rue Carnot
Dossier à télécharger sur vernon27.fr

Une épicerie sociale pour les jeunes

Gérée par l’association Jeunesse et Vie, l’Epicerie sociale permet de faire ses courses à moindres frais. En effet, les denrées y sont vendues à 10% de leur prix ! Le montant qu’on peut y dépenser est calculé selon ses propres revenus. En partenariat avec le CCAS, l’accès à cette épicerie est étendu à tous les Vernonnais étudiants boursiers ou salariés alternants de moins de 25 ans.

Contact
24 rue des Ecuries des Gardes
02 32 51 56 42

Davantage de moyens pour les associations

VD119-focus-MoyensAssos

 

Bourses étudiantes : il n’est pas trop tard

Jusqu’au 30 juin, il est encore possible de faire une demande de bourse communale. Pour faire face à la précarité étudiante, le CCAS a étendu la campagne qui, d’ordinaire, se clôt en octobre. Perçue une fois par an, la bourse s’échelonne de 100 à 300 €. Elle s’adresse à tous les étudiants et aux élèves du secondaire scolarisés hors de Vernon. De la même façon, des aides pour les activités sportives et culturelles sont proposées à tous les moins de 25 ans.

Contact
Dossier à retirer au CCAS : 93 rue Carnot
Dossier à télécharger sur vernon27.fr

Le Département de l’Eure au chevet des plus fragiles

Acteur majeur de l’assistance aux plus précaires, le Département a également étendu ses aides face à la crise sanitaire. Il est désormais possible de cumuler le RSA et les indemnités de formation tandis que les critères de l’aide au logement, à l’eau et à l’énergie ont été étendus. Une aide exceptionnelle a également été mise en place pour les étudiants boursiers.

Contact
Maison du Département :
1 rue de l’Industrie
02 32 71 24 70
Centre médico-social :
10 rue de la Renaissance
02 32 51 94 14


 

Yves Etienne Vernon3 questions à…

Yves Etienne

Maire-adjoint en charge de la politique sociale, des seniors et de la famille

A qui s’adressent les aides « COVID » du CCAS ?
A tous les habitants qui en ont besoin. Cela peut concerner une personne qui n’arrive pas à payer sa facture d’eau, un commerçant qui ne se verse plus de salaire ou bien un travailleur indépendant qui a perdu ses clients. L’aide financière « COVID » a principalement pour but de payer des créances : factures en retard, cantines scolaires… Il s’agit d’un coup de pouce ouvert à tous, il ne faut donc pas hésiter à y faire appel ! Quant aux jeunes et aux étudiants, ils font également l’objet d’aides spécifiques.

Quelles différences par rapport aux dispositifs antérieurs ?
La première est qu’il est possible de bénéficier de ces aides sans passer par l’intermédiaire des travailleurs sociaux. Les demandes sont anonymes et extrêmement simplifiées, un dossier écrit suffit accompagné d’un minimum de justificatifs. Le dispositif est très ouvert : l’intégralité des demandes sont étudiées par la commission de secours du CCAS au moins une fois par mois.

Pourquoi est-ce important d’y faire appel en cas de besoin ?
Il s’agit davantage de mesures de sauvegarde que d’aides proprement dites. Pour le moment, les conséquences économiques de la crise sanitaire sont limitées grâce aux aides de l’Etat, par exemple le fonds de solidarité pour les commerçants. Cependant, il risque d’y avoir un effet rebond à la fin de l’épidémie. Il ne faut donc pas attendre qu’il soit trop tard ! Faire appel à ces dispositifs d’aides, c’est anticiper une situation qui pourrait se dégrader. En tant que collectivité, nous devons préserver les capacités financières des habitants pour éviter un écroulement économique.

Partager cet article

Laisser un commentaire