Des aides pour tenir le cap

Publié le26 janvier 2021 » 490 Views»

Focus Commerces Entreprises Aides Economie Relance

VD114-focus-reperes

 

Depuis le début de l’épidémie de COVID, l’Etat et les collectivités se mobilisent afin d’aider financièrement les entreprises en difficulté et particulièrement les commerces. A mesure que la situation s’installe, les dispositifs évoluent.

Couvre-feu et mesures sanitaires obligent, les rues de Vernon sont moins fréquentées qu’avant le fatidique mois de mars 2020. Pourtant, derrière les vitrines toujours allumées, commerçants et artisans sont fidèles au poste, à l’instar de l’ensemble des entreprises vernonnaises. « Face aux difficultés induites par la nécessaire lutte contre la pandémie, les acteurs du tissu économique local font preuve de courage », tient à souligner le maire de Vernon, président délégué de Seine Normandie Agglomération (SNA) chargé de l’attractivité économique et de l’innovation et conseiller régional. « Les pouvoirs publics doivent être à leurs côtés pour qu’ils gardent le cap dans la tourmente ». Un soutien qui se traduit par des aides financières, au premier rang desquelles le fonds de solidarité mis en place par l’Etat au printemps. Et depuis le 14 janvier, celui-ci évolue. Des changements qui bénéficient surtout aux restaurateurs, dont l’activité est au point mort depuis presque un an. Désormais, les produits de la vente à emporter et à distance ne seront plus comptabilisés pour le calcul des aides. De même, leurs fournisseurs dont la chute du chiffre d’affaires est supérieure à 70% auront le choix entre une aide de 10 000 € ou bien de 20% de leur chiffre d’affaires de 2019 (dans la limite de 200 000 € par mois). En complément de ce fonds qui, rappelons-le, fournit une subvention mensuelle à presque 2 millions d’entreprises françaises, l’Etat a mis en place une aide exceptionnelle. Celle-ci prend en charge jusqu’à 70% des coûts fixes des sociétés impactées ayant un chiffre d’affaires supérieur à 1 million d’euros par mois.

Région, agglomération et commune mobilisées

Autre acteur majeur face à la crise : la Région Normandie. Son dispositif Impulsion Résistance, déployé en partenariat avec Seine Normandie Agglomération, vise prioritairement les secteurs d’activité du tourisme, de la culture et de l’événementiel. SNA a dressé la liste des entreprises de moins de 4 salariés qui pouvaient y prétendre, parmi celles-ci : 20 sociétés vernonnaises. Après avoir déposé une demande, elles ont touché jusqu’à 5 000 €. Autant de dispositifs complétés par les aides d’urgence accordées par la mairie : annulation des droits de terrasse 2019 et 2020 (60 000 €) ou report sine die de la TLPE (taxe locale sur les enseignes et publicités extérieures).

Paroles de commerçants

Focus Hubert Caux ClemenceauHUBERT CAUX
Bar-tabac Le Clemenceau
4 bis rue d’Albufera

La Région Normandie et Seine Normandie
Agglomération nous ont directement contactés en novembre
pour nous informer que nous pouvions bénéficier du dispositif
d’aides Impulsion. La procédure était rapide et nous avons
été bien accompagnés. Nous avons reçu 1000 €, ça nous a
aidé au niveau de la trésorerie, d’autant plus que nous
n’avons pu toucher le fonds de solidarité de l’Etat.

Focus Mickael Brielles A Votre GoûtMICKAEL BRIELLES
Traiteur A Votre Goût
12 rue de Gamilly

Le dispositif Impulsion nous a permis de toucher
3 000 €. C’est une bouffée d’oxygène quand on a perdu 80%
de son chiffre d’affaires. La procédure était assez simple et
rapide. Cela complète le fonds de solidarité de l’Etat qui nous
a octroyé 1 500 € par mois pendant 6 mois. Ainsi nous
évitons de trop grignoter notre trésorerie.

Focus Sabine Duval L_InstantSABINE DUVAL
Brasserie L’Instant
12 place de l’Ancienne Halle

Les aides de l’Etat nous ont permis de bénéficier du
fonds de solidarité et de mettre certains de nos employés au
chômage partiel. Ensuite, nous avons sollicité celles du
dispositif régional Impulsion. L’Instant est une aventure
récente, les aides nous permettent de ne pas couler. Elles
complètent la vente à emporter grâce à laquelle nous
conservons le lien social avec les clients.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire