En mode vintage

Publié le20 avril 2016 » 2838 Views»

VINTAGE

Anaïs Ramajo-Vicente aime la mode, mais pas ses diktats. Elle a ouvert sa boutique vintage, pour laquelle elle cherche encore un nom. « Je n’ai pas encore trouvé, mais je vais y arriver », prévient-t-elle d’emblée. Sa boutique consacre l’étage aux femmes et aux accessoires et le sous-sol aux hommes. Un magasin à son image : stylé, de qualité et où chacun peut trouver son bonheur. « Ce n’est en aucun cas de la friperie », tient-elle à affirmer.

La gérante connaît bien la mode et parle avec aisance de tissus, de qualité de confection, de savoir-faire à la française et des grands couturiers… Elle est prolixe : « le client devient son propre styliste. Un vêtement, un bijou ou un accessoire devient vintage dès qu’il n’est plus vendu en magasin. Il faut aussi qu’il ait quelque chose. Moi mon boulot, c’est de trouver la pièce rare, unique. » Sa boutique présente régulièrement des nouveautés.

Les tailles vont du 34 à 44. Dans ses réserves, elle a aussi de quoi satisfaire celles qui s’habillent en plus grande taille. Elle propose aussi des pièces de déco, des bijoux, des chaussures, des sacs, des foulards… pour toutes les occasions. La mode, elle est tombée dedans quand elle était toute petite et ne s’en lasse pas. Elle change le thème de ses vitrines deux fois par mois. En ce moment l’Afrique est à l’honneur, la prochaine vitrine sera dédiée au Japon. « Ça commence bien. J’ai des Vernonnais et des touristes qui viennent dans la boutique. Je vais d’ailleurs ouvrir le dimanche après-midi aussi », conclut Anaïs Ramajo-Vicente.

Boutique vintage, 55, rue d’Albufera.
Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 19h30.
Facebook : Rosecestparis

Partager cet article

Laisser un commentaire