La médecine s’attaque à la COVID longue

Publié le12 juillet 2021 » 82 Views»

Perte d’odorat, fatigue ou maux de tête, autant de symptômes qui peuvent perdurer pendant des mois après avoir  contracté la COVID-19. Les chercheurs dénombrent actuellement 50 pathologies qui constituent un  syndrome post COVID encore mal connu.  A Vernon, la Clinique des Portes de l’Eure est un des premiers centres français à s’intéresser aux répercussions neuropsychologiques de la COVID longue comme l’anxiété ou l’insomnie.
« Nous dressons d’abord un bilan avec le patient puis nous lui proposons des activités à buts thérapeutiques : yoga, qi gong ou encore remédiation cognitive », explique le Dr Mohammed Taleb, directeur médical de la clinique, « au-delà du bien-être, le but est qu’il retrouve de la plasticité cérébrale ». Cette prise en charge permet de mieux connaître le syndrome mais également aux patients, aiguillés par leur médecin traitant, d’être écoutés. Aujourd’hui, un million de Français souffriraient de la COVID longue.

 

COVID longue syndrome post-COVID Clinique des Portes de l_Eure Santé Psychiatrie

Partager cet article

Laisser un commentaire