Les échecs, un sport formateur

Publié le9 janvier 2017 » 3026 Views»
Recourant davantage au cerveau qu'aux muscles, les échecs sont pourtant bel et bien considérés comme un sport… Un sport, certes, mais surtout cérébral !

Recourant davantage au cerveau qu’aux muscles, les échecs sont pourtant bel et bien considérés comme un sport… Un sport, certes, mais surtout cérébral !

Le club d’échecs, l’Echiquier vernonnais existe depuis plus de 40 ans. Le club et ses compétiteurs portent haut les couleurs de la ville.

Fondé en 1973, le club d’échecs est maintenant présidé par Pierre Blasco. L’Échiquier vernonnais compte trente et un membres. Le plus jeune a 6 ans et le plus âgé approche des 80 ans. Les féminines sont aussi bien présentes au sein du club. Les joueurs d’échecs se retrouvent les vendredis soir et samedis après-midi dans une salle de l’Espace Bourbon Penthièvre. Lors de leurs rencontres, il y a plusieurs axes de jeu : le loisir, la compétition et la formation. L’Échiquier vernonnais compte plusieurs équipes compétitrices, deux équipes adultes, une qui évolue en régional 1 et une autre en national 4. Les jeunes de moins de 18 ans jouent en national 3. « Nous comptons quatre champions de l’Eure en catégorie jeune. Julie Rousseau-Frisone en poussine, Thibault Henry en pupille, Chimel Demirel en benjamine et Clément Luceau en cadet. Ils sont qualifiés pour les régionaux de Haute-Normandie. S’ils se placent dans les premiers ils iront au championnat de France », explique Pierre Blasco. Ce n’est pas rare de voir un Vernonnais qui participe aux championnats de France. Au club, les jeunes sont formés. Les bases et bien plus encore leur sont appris, tout comme aux débutants adultes d’ailleurs. « Pour les jeunes c’est très formateurs, cela les entraîne à l’autonomie, à une réflexion abstraite, à la prise de décision, au respect de l’adversaire et à respecter un temps global pour la partie. Participer à un match apprend à être humble. C’est l’un des rares sports où l’on peut rencontrer des grands maîtres internationaux en compétitions », affirme le président qui ajoute : « Ce qu’il y a de bien avec les échecs c’est que tous les niveaux sociaux s’y retrouvent. »

Les concours vernonnais

L’Échiquier vernonnais organise deux rencontres dans la ville, le tournoi openfide les 25 et 26 février à l’Espace Simone-Veil. Un concours tous niveaux réservé aux licenciés de la FFE (fédération française d’échec) ou de la FIDE (fédération internationale des échecs). Au mois de juillet, un tournoi rapide sera organisé.


 

Un arbitre bientôt international

Le Vernonnais Bruno Adeline qui a été président du club il y a quelques années est arbitre national. Il arbitre les compétitions organisées par le club, c’est un atout pour l’association. Il est le seul arbitre national de l’Eure et il ne sont que deux ou trois en Normandie.


Licence (Échiquier vernonnais) : 35 €, en loisirs adultes, 71 € pour les compétiteurs, 58 € pour les jeunes avec les cours compris.

Les rencontres se déroulent à l’Espace Bourbon-Penthièvre les vendredis de 20h30 à 23h et les samedis de 14h à 18h. Il n’y a pas de cours pendant les vacances scolaires et les rencontres ont seulement lieu le samedi.

L’échiquier vernonnais :

Président : Pierre Blasco – Subvention annuelle de la ville : 1 200 euros. www.echiquier.vernonnais.free.fr


 

Plus d’infos :

Téléphone : 06 49 95 30 05
Mail : echiquier.vernonnais@free.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire