Les portraits de femmes à l’honneur

Publié le30 mars 2016 » 2026 Views»

Le Festival Normandie Impressionniste décline le thème des portraits à Vernon, Giverny ainsi que dans tous les musées de Normandie. L’exposition Portraits de femmes du musée de Vernon rend hommage à l’engagement et au talent des artistes féminines.

MG 2298(2)_Grenoble-ok

Pour la troisième édition du Festival Normandie Impressionniste, le musée de Vernon a choisi de mettre en valeur les portraits de femmes. Souvent dans l’ombre de leurs homologues masculins, les artistes féminines sont pour certaines déjà reconnues, à l’image de Mary Cassat ou Berthe Morisot. D’autres artistes contemporaines de l’impressionnisme le sont moins, comme Eva Gonzalès ou Marie Bracquemont.

Le musée souhaite rendre hommage à l’engagement de toutes ces femmes et à leur talent à travers ces portraits de femmes. Il offre une immersion inédite au cœur de la démarche et de la condition de ces artistes, qui restaient alors dans l’ombre car elles étaient des femmes. Leur œuvre, plus vive et plus spontanée, est caractéristique des impressionnistes, qui jouent sur la lumière et les couleurs. La formation des femmes peintres En 1886, l’École des Beaux-Arts est encore interdite aux femmes, la seule possibilité pour se former est d’accéder à un atelier privé dirigé par un artiste peintre.

Madeleine Lemaire et Eva Gonzalès se réclament de l’atelier de Charles Chaplin, qui dédie des cours professionnels aux femmes dans les années 1860. Les artistes féminines ont accès à des académies. La plus célèbre, l’Académie Julian, est fondée en 1868 par le peintre Rodolphan Julian. Pour cette exposition, le musée de Vernon bénéficie de l’exceptionnel soutien du musée d’Orsay à Paris.

+ D’INFOS : www.vernon27.fr

1er avril – 31 octobre
Ouvert du mardi au dimanche de 10h30 à 18h.
Entrée libre pour les Vernonnais.
Gratuité le 1er dimanche de chaque mois.


 

Giverny : Caillebotte, peintre et jardinier

(25 mars -3 juillet)

Considéré durant longtemps comme amateur, Gustave Caillebotte est aujourd’hui l’une des figures majeures de l’impressionnisme. Il est devenu célèbre grâce à ses peintures inspirées du Paris d’Haussmann. Il a aussi peint les jardins de la demeure familiale d’Yerres.

Ami avec Claude Monet, ils partagent ensemble leur passion de l’horticulture. Au Petit-Gennevilliers, Gustave Caillebotte élaborera lui aussi son propre jardin. Le musée des impressionnismes de Giverny expose une centaine d’œuvres de l’artiste sous forme de peintures et de dessins.

+ D’INFOS : www.mdig.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire