Maisons à louer au Plateau de l’espace

Publié le10 décembre 2015 » 6365 Views»

L73A2246

Depuis la fermeture définitive du LRBA en décembre 2013, de nombreuses personnes avaient manifesté leur intérêt pour les 133 maisons laissées vacantes. Avant de choisir entre mise en vente ou location, la SPL du Plateau de l’Espace, qui gère la reconversion du site, devait d’abord avoir une vision claire de l’avenir du site.

Pour le maire-président de la SPL Sébastien Lecornu, « la priorité doit clairement être donnée au développement économique ». Le résidentiel au service de l’industriel Or la zone AB, c’est-à-dire la zone industrielle, était la zone la plus difficile à traiter et il était donc important de s’y consacrer en priorité. Il est rapidement apparu que la disponibilité de logements sur place pouvait faciliter l’arrivée d’entreprises qui trouvaient du même coup la possibilité de loger certains de leurs employés. Ainsi, la société SKF a pu bénéficier lors de son installation sur le site d’un « package » de ce type. Aujourd’hui, avec déjà 230 emplois recréés sur le site d’ici à la fin de l’année, l’horizon du Plateau de l’Espace se dessine de façon plus précise. Pour autant, Sébastien Lecornu ne souhaite pas fragmenter le site et estime que « la puissance publique doit garder la main ».

Mise sur le marché progressive La décision a donc été prise de louer les maisons plutôt que de les vendre. Toutefois, l’audit réalisé par la SPL l’an passé dévoile que seules 53 maisons du parc sont propres, en bon état et exploitables tout de suite. 33 sont jugées désuètes et nécessitent un rafraîchissement et les 12 dernières ne sont clairement pas habitables en l’état et doivent d’abord être réhabilitées. La mise en location immédiate concerne donc entre 40 et 50 maisons, dont une trentaine sont déjà habitées soit par des employés du LRBA qui n’ont pas souhaité déménager, soit par des personnes qui s’étaient déjà portées candidates à la location auparavant. La mise en location de toutes les autres maisons, essentiellement des T3-T4 avec de grands jardins, a été confiée, au terme d’un appel d’offres, au groupe Joubeaux Immobilier, rue Sainte-Geneviève. Les loyers se situent selon les superficies entre 650 et 850 euros.

Partager cet article

Laisser un commentaire