Musée de Vernon|Nerval, jardin secret de Louis-Albert Demangeon

Publié le8 février 2022 » 257 Views»

 

20220202_122624

Avec « Illustrer Nerval 2 », le Musée de Vernon expose jusqu’au 20 mars des gravures de Louis-Albert Demangeon illustrant les écrits de Gérard de Nerval.

« Je pense qu’illustrer un volume des poèmes de Nerval a toujours été un rêve pour lui, même s’il n’en parlait pas », confie Albert Demangeon. Installé à Vernon depuis 1973, celui-ci fait connaître l’œuvre de son père, l’artiste parisien Louis-Albert Demangeon (1909-1979). En témoigne une 1re exposition organisée au Musée en 2018. Dans sa lignée, « Illustrer Nerval 2 » propose 20 gravures inédites sur les 66 que compte la série d’illustrations des Odelettes, des Petits Châteaux de Bohême et des Chimères. Elles datent des années 30, 50 ou 60 car, toute sa vie, l’artiste aura créé sur ce thème. Né en 1909 et diplômé des Beaux-Arts de Paris, Louis-Albert Demangeon a traversé une bonne partie du XXe siècle en tant que peintre professionnel et professeur de dessin. La diversité de son travail, tant en style qu’en technique, reflète d’ailleurs les remous d’une époque passant des ombres de la Seconde Guerre mondiale aux lumières des Trente Glorieuses. « Mon père a grandi dans la période de l’avant-garde, celle de Picasso, Braque ou Matisse. Mais sa passion allait aux maîtres anciens comme Poussin, Velázquez ou Ingres. Toute sa vie il est resté fidèle au figuratif et cela a parfois créé un décalage avec sa génération. » De son œuvre prolifique, on recense aujourd’hui plus de 1 000 tableaux et 560 plaques de gravure.

« Son interprétation des poèmes de Nerval est très personnelle, cet auteur a toujours été le jardin secret de Louis-Albert », ajoute son fils. Pour Nicole Balmary, Maire-Adjointe en charge de la culture et du patrimoine : « Le visiteur peut être rassuré, nul besoin de connaître Nerval pour goûter cette exposition, les œuvres parlent d’elles-mêmes. Laissez-vous guider, par la magie de leur composition, vers votre propre univers de rêves et de possibles. » Après un mariage heureux en 1944, parallèlement à la fin de la guerre, la vie de Louis-Albert Demangeon sera lumineuse. Seule ombre au tableau, la crainte que son œuvre soit oubliée. Avec cette 2e exposition et la publication, en 2019, des œuvres de Nerval illustrées par l’artiste, « cette ancienne romance », chantée par le poète, perdure.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire