Place au terroir

Publié le28 octobre 2015 » 1757 Views»

shutterstock_155352179
Symbole de notre région, la pomme est dans tous nos plats, et à toutes les sauces. Il faut bien la célébrer de temps en temps, surtout quand c’est pour la bonne cause !

A l’occasion de la Fête de la Pomme, les 7 et 8 novembre prochains à l’Espace Philippe-Auguste, les métiers de l’artisanat local sont à l’honneur. Pour la seconde édition, deux journées d’animations entièrement gratuites vous attendent, ainsi que des expositions, conférences et… dégustations. Miam !

La première édition de la Fête de la Pomme avait rencontré un large succès au mois de novembre 2014, mais n’avait pas permis au club Kiwanis, à l’origine de cette initiative, de réaliser des bénéfices pour ses actions en faveur des enfants défavorisés. Qu’à cela ne tienne ! Etienne Fréchard, le président du club de Vernon, compte bien se rattraper cette année en réitérant l’événement. Avec l’aide de la ville de Vernon et de la Communauté d’Agglomération des Portes de l’Eure (Cape), il s’est attelé (déjà depuis le mois de mars !) à rassembler exposants et partenaires pour monter, animer et financer son projet.

Les Kiwanis, 100 ans d’actions

Présent dans 100 pays, réunissant 600 000 membres répartis dans 8500 clubs, le Kiwanis (de « nunkee-wannis », une expression indienne signifiant « Nous avons plaisir à partager nos talents ») International est un club service à vocation humanitaire. Les clubs unissent leurs moyens pour récolter des fonds qu’ils reversent par la suite à des associations caritatives. Le Kiwanis de Vernon fut fondé il y a plus de dix ans, mais le club international, lui, fête cette année son centenaire !

Un week-end aux saveurs locales

Programme du samedi 7 nov

  • Séances de pressage de pommes par Michel Galmel,
  • Restauration et dégustation de boudin aux pommes, d’huîtres, de crêpes, de feuilletés normands…
  • Dégustation de cidres à l’aveugle à 11h et 16h,
  • Inauguration à 12h par Sébastien Lecornu, président du Département et maire de Vernon, et Gérard Volpatti, président de la Cape,
  • Conférences à 14h30 avec Daniel Boisard, maire de Fains (circuits courts), puis Jean-Michel Maureille, maire de St-Pierre-d’Autils (revalorisation des vergers et vignes),
  • Contes pour les enfants à 15h à la médiathèque,
  • Exposition des réalisations des accueils de loisirs de Vernon
  • Durant tout le week-end pour les plus jeunes : fabrication de pâte à pizza et de miel, découverte des ressources du verger,
  • Repas normand à 20h avec animation musicale, avec Tradiv’Air (musique et danse folklorique). Sur réservation (menu à 25 €).

Programme du dimanche 8 nov

  • Mythes et légendes de la pomme à 14h30 : intervention de Gérard Gengembre,
  • Concours de tartes aux pommes à 15h : tarte avec pommes et sucre : pas de Tatin ! Un petit souvenir sera donné à chaque participant. Apportez votre tarte à 14h,
  • Animations musicales, toute la journée par Jean-François Vauvelle, Dégustation de cidres à l’aveugle à 11h et 16h,
  • Conférence “la vigne à Vernon” par Clairet de Gaillon à 16h30,
  • Exposition des réalisations des accueils de loisirs de Vernon et élection de la plus belle production à 17h,
  • Durant tout le week-end pour les plus jeunes : fabrication de pâte à pizza et de miel, découverte des ressources du verger.
Tout le long du week-end, vous pourrez admirer les trois tableaux de Gérard Allix, réalisés et offerts pour l’occasion de la Fête de la Pomme.

Replantons nos décors !

Dans le cadre de la mise en valeur du patrimoine naturel, la Cape a mis en place un dispositif d’aides financières pour les projets de plantation de vergers sur le territoire. Sous la forme de subvention pouvant aller jusqu’à 3 000 €, l’initiative a pour ambition de reformer ces espaces de nature autrefois utilisés pour le pâturage des animaux de ferme et pour la production de fruits : des pommes pour fabriquer le cidre, des cerises pour faire le fameux Noyau de Vernon, etc. Si l’agriculture intensive et l’étalement urbain ont eu raison de bon nombre de ces prés ou vergers, il est aujourd’hui question d’inciter les habitants à replanter des espèces d’arbres fruitiers locaux (ou indigènes, c’est-à-dire des espèces naturellement présentes sur le territoire avant l’intervention de l’Homme). Ces aides peuvent concerner les particuliers comme les associations, les agriculteurs ou les collectivités. Elles s’appliquent à quatre fruits qui poussent sur le territoire sous plusieurs variétés : pommes, poires, cerises et prunes. Ce type d’écosystème que représentent les vergers forme des milieux naturels riches, fondamentaux pour nos paysages, nos sols et la biodiversité. 

Il y a bien sûr quelques critères à respecter pour obtenir ces aides, comme par exemple celui de planter dix arbres minimum par projet. Toujours dans le même esprit de revitalisation du patrimoine naturel local, l’Agglo a également mis en place un dispositif similaire pour la plantation de haies. Les dossiers, ainsi que toutes les précisions sont à retirer auprès de la Cape.


DSC_0016

Les produits du terroir sont très souvent mis en valeur par des labels, des certifications et des appellations d’origine contrôlée. Ici, Bienvenue à la Ferme (la fleur jaune et rouge) regroupe un réseau de 6400 fermes auberges pour la plupart tenues par des exploitants producteurs.

Repères

32

Le nombre de stands/exposants qui répondront présents pour cette édition.

50 000

Personnes travaillent dans le secteur pomme/poire en France, un des principaux secteurs d’emploi du monde agricole.

475

Kilos de pommes sont récoltés chaque seconde en Europe.

idée reçue

La Provence, la vallée de la Loire, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon sont les premiers producteurs de pommes en France… loin devant la Normandie !

1ère

La Normandie est toutefois la première région française productrice de pommes à cidre… et de cidre !

22 000 tonnes

C’est ce que la France a perdu en production annuelle de miel entre 1995 et 2015, notamment à cause de la mortalité des abeilles.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire