Terre de Jeux 2024 | Vernon, une ville 100% sport

Publié le14 janvier 2020 » 797 Views»
Organisée chaque année par la ville et le SPN Athlétisme, la course Vernon Tout Court est l’un des grands rendez-vous sportifs ouverts à tous les habitants.

Organisée chaque année par la ville et le SPN Athlétisme, la course Vernon Tout Court est l’un des grands rendez-vous sportifs ouverts à tous les habitants.

VD96-dossier-repereLe 25 novembre dernier, Vernon a obtenu le label Terre de Jeux 2024. Une distinction qui récompense l’engagement de la ville en faveur du sport et qui l’inscrit dans la dynamique des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de 2024 à Paris.

A n’en pas douter, Vernon est une terre de sport. Quelle commune de taille comparable peut s’enorgueillir d’avoir envoyé 3 athlètes aux derniers Jeux Olympiques ? En 2016, à Rio, le kayakiste Sébastien Jouve, l’athlète Mamoudou Hanne et le handballeur Fernando Garcia portaient en eux toute l’expérience accumulée au sein de clubs vernonnais. Aujourd’hui, l’idéal olympique y reste toujours aussi vivant. C’est pour cela que Vernon a candidaté, l’automne dernier, pour obtenir le label Terre de Jeux 2024. Créé par le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, celui-ci s’adresse aux collectivités territoriales souhaitant participer à l’aventure en organisant des événements autour des JOP. Seules les communes engagées volontairement dans la promotion du sport auprès des habitants peuvent être labellisées après avoir rempli un dossier fourni. La réponse du jury a été rapide… et positive.

Sportifs dès les premiers pas

En effet, à Vernon, la pratique du sport commence tôt. Notamment grâce à l’Ecole municipale du sport et de la culture (EMSC) qui permet à chaque élève de pratiquer un sport de son choix et de participer à des stages pendant les vacances. Les petits Vernonnais les plus motivés peuvent également intégrer les classes de CM1 et CM2 à option sport, proposant une pratique renforcée, ouvertes dans 9 écoles. D’ailleurs, dès la rentrée 2020, 2 classes supplémentaires seront créées, en écho au label Terre de Jeux 2024. La première sera dédiée à l’étude de l’idéal olympique et à la pratique du sport. La seconde portera sur le handisport, sensibilisant les enfants au handicap et à l’inclusion. Autant d’initiatives pour encourager la pratique. « La ville a toujours été derrière moi quand j’ai commencé la gym à l’Avenir de Vernon », se souvient Christopher Lenoury, champion de gymnastique, « aujourd’hui c’est mon tour, c’est pourquoi j’ai créé un cours hebdomadaire d’acrobaties avec les centres sociaux ».

Une pépinière de champions

« Vernon est sans aucun doute une ville sportive », souligne Mohamed Laouini, chef du service des sports de la municipalité, « il y a plus de 3200 adhérents dans les clubs subventionnés par la ville ». Cela est en partie dû à la richesse du tissu associatif vernonnais qui compte plus de 50 associations sportives. Et certains clubs tirent leur épingle du jeu en brillant lors de compétitions départementales, régionales, et même nationales ! Le plus célèbre, le SMV Handball, évolue en 3e division, mais l’on peut aussi souligner les nombreuses médailles du SPN Karaté, les bons résultats au niveau national du SPN Kayak ou les gymnastes de l’Avenir de Vernon, au passé olympique. La ville s’illustre aussi dans des disciplines plus confidentielles comme l’escalade, qui fait son entrée aux JOP en 2024. « Nous sommes un des plus gros clubs normands et nous nous tournons actuellement vers la compétition », se réjouit ainsi Arnaud Carzon, champion normand de bloc 2019 et président du club d’escalade.

Des équipements au top niveau

Mais pour se hisser sur ces podiums, les sportifs doivent s’entraîner. C’est pourquoi la ville et Seine Normandie Agglomération mettent à leur disposition des équipements dont la variété est rare pour une ville de cette taille. « Le but est qu’ils soient accessibles au plus grand nombre : enfants, amateurs et compétiteurs », souligne Mohamed Laouini. Répartis entre les quartiers, 7 city-stades sont en accès libre pour taper des balles. Les habitants peuvent également faire leur exercice sur 3 parcours de musculation installés aux Valmeux, aux Boutardes et sur les berges de Seine. Mais la fierté de la ville, ce sont surtout les 8 équipements sportifs d’envergure : gymnases du Grévarin, de Gamilly, Dumézil, Ariane, César Lemaître, COSEC des Boutardes, complexe sportif du Campus de l’Espace et stade de Vernonnet. Autant de lieux qui permettent de pratiquer presque tous les sports !

Le sport pour tous

Le sport est aussi affaire de fraternité. Deux événements annuels permettent de se retrouver autour de la pratique sportive. Au premier rang d’entre eux : Vernon Tout Court, course qui, cette année, aura lieu le 5 avril. « Avec 550 participants l’an dernier, la course est populaire », se réjouit Pierre Loevenbruck, président du SPN Athlétisme, « on y trouve des amateurs qui courent le dimanche comme des coureurs qui veulent se qualifier pour les championnats de France ». Un mois auparavant, le 7 mars, La Danse Dans Tous Ses Etats réunit au Grévarin les écoles de danse pour un spectacle ouvert à tous. En effet, le but est bien d’attirer tous les publics vers le sport : enfants, adultes, personnes en situation de handicap ou seniors. Car à Vernon, l’idéal Olympique se vit tous les jours… en attendant avec impatience 2024 !

Les nombreuses infrastructures de Vernon permettent aux enfants de pratiquer une très grande variété de sports.

Les nombreuses infrastructures de Vernon permettent aux enfants de pratiquer une très grande variété de sports.

La Danse Dans Tous Ses Etats réunit chaque printemps au Grévarin des danseurs professionnels et amateurs.

La Danse Dans Tous Ses Etats réunit chaque printemps au Grévarin des danseurs professionnels et amateurs.

Vernon, futur Centre de préparation aux JO ?

L’engagement de Vernon pour le sport et la qualité de ses infrastructures pourraient bien en faire une base arrière des Jeux Olympiques de 2024 à Paris. En effet, la ville a postulé pour être Centre de préparation aux jeux (CPJ), un terme qui désigne l’endroit où une équipe nationale d’un sport donné s’entraîne le temps des JO. En effet, Vernon propose un package intéressant : un gymnase adapté au très haut niveau, le Grévarin, situé à côté d’un centre d’hébergement, le Centre Régional Jeunesse & Sports, le tout à moins d’une heure de Paris ! « Le Grévarin est un très bel outil », souligne Denis Thauvin, président du SMV Handball dont le gymnase est le « chaudron », « les équipes extérieures, même de villes plus grandes, nous disent souvent que nous avons de la chance ! ». Alors, pourra-t-on y croiser, dans 4 ans, l’équipe lituanienne de handball où l’équipe kazakhe de basket ? La candidature vernonnaise est, en tout cas, soutenue par la Région Normandie qui l’a incluse dans le catalogue des sites qu’elle propose au Comité d’organisation des Jeux pour devenir CPJ. Celui-ci tranchera au 1er semestre 2020. Une réponse positive couronnerait de lauriers l’engagement vernonnais pour le sport.

Vernon, futur Centre de préparation aux JO ?

3 questions à…

Aurore Jarry-2Aurore Jarry
Référente territoriale au Comité Régional Olympique et Sportif de Normandie

En quoi consiste le label Terre de Jeux ?

Terre de Jeux est un label qui a été instauré par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 afin de permettre aux collectivités (communes, intercommunalités, départements, régions) et mouvements sportifs (clubs, comités, ligues…) d’être acteurs au niveau des territoires et de participer à la dynamique des Jeux. En résumé, Terre de Jeux est le moyen de permettre à tous les territoires de s’engager dans l’aventure olympique et paralympique !

Quelle forme prend cet engagement ?

Lorsqu’une collectivité dépose sa candidature, elle déclare partager l’ambition de mettre plus de sport dans la vie de ses habitants en lien étroit avec les autres acteurs locaux, et notamment les clubs. Des actions autour de 3 grands objectifs doivent donc être menées : célébrer ensemble les émotions du sport et des Jeux, mettre plus de sport dans la vie des Français, animer et faire grandir la communauté Paris 2024. De nombreux exemples sont possibles notamment autour de temps forts comme la semaine Olympique et Paralympique qui a lieu en février ou la Journée Olympique célébrée mondialement le 23 juin.

Qu’apporte ce label aux villes qui l’obtiennent ?

Terre de Jeux est un projet national innovant qui va permettre un accès privilégié aux informations exclusives, aux outils pédagogiques et aux événements des JOP, mais aussi d’utiliser l’image des Jeux, le logo Paris 2024 étant réservée au seul comité d’organisation. Enfin, la labellisation est un prérequis pour s’inscrire sur la plateforme des Centres de Préparation aux Jeux, et ainsi être référencé dans le catalogue qui sera présenté aux différents Comités Nationaux Olympiques et Paralympiques.

terredejeux.paris2024.org

Partager cet article

Laisser un commentaire