André Le Bohec président et fondateur de Kaliem

Publié le15 février 2017 » 177 Views»
Située au Plateau de l'Espace, l'entreprise Kaliem emploie 80% de travailleurs en situation de handicap. Elle est labellisée "entreprise adaptée".

Située au Plateau de l’Espace, l’entreprise Kaliem emploie 80% de travailleurs en situation de handicap. Elle est labellisée « entreprise adaptée ».

Kaliem fait rimer handicap et entreprise

Créé depuis bientôt trois ans, Kaliem est le premier bureau d’études en France salariant principalement du personnel handicapé. Rencontre avec son président et fondateur, André Le Bohec.

Vernon Direct  Pouvez-vous nous présenter Kaliem ?

André Le Bohec   Kaliem est constituée d’un bureau d’études et d’une agence conseil, couvrant trois segments : l’ingénierie, principalement du dessin en 2D et en 3D, l’informatique, où l’on intervient sur l’ensemble du système d’information, et la communication, en particulier le branding et la gestion de marque. On est reconnu « entreprise adaptée », c’est-à-dire que nous avons la contrainte structurelle d’embaucher en production 80% de personnes en situation de handicap. Ce label permet à nos clients de bénéficier sous conditions d’une réduction sur leur contribution financière obligatoire.

VD  Qui sont ces clients ?

ALB   Nous avons quelques gros donneurs d’ordre, comme Nokia, qui nous a demandé une expertise pour recruter du personnel handicapé, de niveau allant du bac +2 à l’ingénieur. Nous travaillons également pour Paris Aéroport, pour lequel nous remettons à jour les plans de Roissy-Charles-De-Gaulle. Dans le secteur du handicap, les grands groupes sont les plus motivés et les plus actifs. Ils payent beaucoup de contributions Agefiph (Association de gestion du fond pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées). Les plus gros demandeurs sont les plus grosses entreprises. Mais ce sont également les plus lentes à réagir, car leur circuit de décision est plus compliqué.

VD  Comment avez-vous eu l’idée de créer cette activité ?

ALB   Il y a un peu plus de 5 ans, je travaillais pour un bureau d’études dans l’automobile. J’avais dans mon proche entourage quelqu’un qui vendait des produits dans le domaine du handicap. Il me disait que plus le temps passait, moins les groupes voulaient acheter ses produits et plus ils demandaient du service. On a analysé la situation et on s’est dit qu’on allait faire au secteur automobile une offre d’ingénierie 2D et 3D en lien avec le handicap. Renault et PSA, très demandeurs, nous ont félicités pour la démarche. On s’est retrouvé à des niveaux décisionnels qu’on n’avait pas imaginés. Malheureusement, notre offre arrivait au moment où ils avaient décidé d’externaliser toute l’ingénierie. On a donc réduit le tir en se concentrant sur des plans en 2D.

VD  Cela rencontre un besoin qui peut concerner tout type d’entreprise ?

ALB   Tout à fait. Généralement, les entreprises accumulent des plans sur lesquels elles font des annotations. On peut être une excellente ressource en remettant à nos clients des plans numérisés qu’ils intègrent dans leurs outils de production ou de communication.

VD  Pourquoi avez-vous décidé de vous installer à Vernon ?

ALB   Nous cherchions des locaux et étant de la région, je me suis renseigné sur les offres. J’avais visité le LRBA (Laboratoire de Recherches Balistiques et Aérodynamiques) en 1972, alors le Plateau de l’Espace nous a tout de suite intéressés ! On a d’abord été pris en pépinière rue de la Renaissance. Dès que le campus a été opérationnel on a pu s’y implanter. On a une belle surface de 100 m2. Nous avons du personnel fixe, en télétravail, en mission ou en déplacement. Nous sommes au nombre de neuf. Si on suivait exactement les demandes de nos clients, on devrait intégrer 30 ingénieurs d’ici la fin du mois !

VD  Quelles sont les perspectives de développement pour Kaliem ?

ALB   Nous allons resserrer les liens avec nos clients, pour lesquels nous voulons être des partenaires pour l’emploi de personnes en situation de handicap. Nous allons renforcer l’aspect humain et relationnel pour accompagner au mieux les clients comme nos salariés.

Partager cet article

Laisser un commentaire