Cinq romans francophones à départager

Publié le20 septembre 2022 » 43 Views»

logo_typo

Organisé par le réseau des médiathèques de Seine Normandie Agglomération (SNA), le Prix Escapades revient. Et le jury… c’est vous !

Après l’Italie, en 2020-2021, le prix littéraire des médiathèques vous invite à faire une virée en francophonie. « Le français est une langue parlée par des locuteurs dans le monde entier, qui l’enrichissent et la diversifient, c’est pourquoi nous avons choisi ce thème », explique Cathy Pesty, directrice du réseau. Les bibliothécaires ont lu une trentaine de romans écrits en langue française par des auteurs étrangers et en ont retenu cinq. Parmi ceux-là, on trouve Rû de Kim Thuy, « une autrice vietnamienne dont l’écriture tournée vers la mémoire de l’exil fait surgir l’émotion. » Le Maroc est, quant à lui, représenté par deux écrivains. Rachid Benzine, tout d’abord, qui, avec Voyage au bout de l’enfance, s’intéresse au sort des enfants dont les parents sont partis en Syrie. « Avec ce court roman, cet auteur engagé assène un uppercut à nos préjugés. » De son côté, Yasmine Chami raconte, dans Médée Chérie, l’histoire d’une femme abandonnée par son mari dans un aéroport alors qu’ils s’apprêtaient à partir en vacances. Autrice également, la mauricienne Ananda Devi conte, dans Le Rire des Déesses, « le destin lumineux d’une fillette indienne élevée par une prostituée. » Dernier ouvrage en lice : Les Lumières d’Oujda de Marc-Alexandre Oho Bambe. « Cet épais roman sur la trajectoire de migrants a une particularité : il est écrit en slam ! »

Autant de romans disponibles au prêt que les lecteurs devront départager. Car le Prix Escapades, qui a lieu tous les deux ans, est collaboratif : pour y participer, il suffit de s’inscrire en ligne ou en médiathèque. Afin d’orienter les débats, le jury s’est choisi comme président Charif Majdalani. « Cet auteur libanais, professeur de littérature française à Beyrouth, a déjà participé au Prix Escapades et est très enthousiaste ! », se réjouit Cathy Pesty. Le lancement de la compétition aura lieu le 24 septembre à 15h à la médiathèque de Vernon avec, pour l’occasion, une conférence de Véronique Bonnet, professeure à la Sorbonne.

  biblio.sna27.fr
Partager cet article

Laisser un commentaire