En ville : rue des Tanneurs L’armurier Lucien Pierre tire sa révérence

Publié le30 janvier 2019 » 1355 Views»

Photo armurerie-2

Depuis 42 ans, Lucien Pierre conseillait chasseurs et tireurs derrière son comptoir. Mais l’heure de la retraite a sonné pour le gérant d’un des plus emblématiques magasins vernonnais. Ouverte le 1er juillet 1977 au 12 rue des Tanneurs, l’armurerie Pierre est d’abord le fruit d’une passion, celle des armes et du tir. « J’ai eu le déclic à 16 ans, quand on faisait les cartouches sur la table », explique ce natif de la campagne picarde. Depuis cet âge, son intérêt pour « la fabrication, le système et la beauté des armes, surtout anciennes », le guide. Pratiquant lui-même la chasse et le tir sportif, discipline où il officie en tant qu’arbitre national, il en connaît un rayon. Rayons qui ne cesseront d’augmenter dans sa boutique dont la surface passera de 39 à 200 m² au fil des années. « Nous avons toujours évolué en nous remettant sans cesse en cause », détaille Lucien Pierre, « en nous adaptant à la clientèle et aux changements ».

Une seule exigence : la qualité
La vente d’armes s’étoffera un temps d’articles de pêche qui disparaîtront au profit du prêt-à-porter, permettant de vendre hors des saisons de chasse. Aujourd’hui l’armurerie rassemble presque deux magasins en un : une large partie est dédiée aux vêtements féminins avec des marques comme Saint-James ou Saint-Hilaire. Une qualité qui fait l’identité de la boutique, « nous ne vendons que des articles fabriqués en Europe », affirme M. Pierre. Un choix dont l’origine tient en une vision, celle d’un commerce de centre-ville indépendant, traditionnel, au sein duquel les 4 employés forment presque une famille. Aujourd’hui l’ancien armurier a trouvé son successeur en Pascal Laruelle qui reprend les rênes de la boutique. A Lucien Pierre le droit à une retraite bien méritée avec un voyage en vue : le Canada. n

Partager cet article

Laisser un commentaire