Fabienne Guyon rend hommage à Michel Legrand

Publié le25 février 2020 » 221 Views»
Fabienne Guyon a commencé à interpréter les œuvres de M. Legrand à 19 ans.

Fabienne Guyon a commencé à interpréter les œuvres de M. Legrand à 19 ans.

Disparu l’an dernier, le compositeur Michel Legrand est à l’honneur samedi 7 mars à 20h30 sur la scène de l’Espace Philippe-Auguste. L’occasion de découvrir, ou de redécouvrir, ce monstre sacré de la musique.

Une vie entière vouée à son art, jusqu’à la consécration. De l’œuvre de Michel Legrand, on se souvient d’abord des Moulins de mon cœur dans le film L’Affaire Thomas Crown, oscar 1969 de la meilleure chanson. Une distinction renouvelée trois ans plus tard avec L’Eté 42, oscar de la meilleure bande originale… écrite en seulement cinq jours ! En France, sa collaboration avec le réalisateur Jacques Demy lui assure la célébrité : Peau d’âne, Les Demoiselles de Rochefort et, bien-sûr, Les Parapluies de Cherbourg.

D’ailleurs, c’est lors de l’adaptation théâtrale des Parapluies, en 1979, que Fabienne Guyon fait la connaissance de Michel Legrand. « J’avais 19 ans et j’écoutais des choses ordinaires, le rencontrer et chanter avec lui a ouvert mon horizon musical », raconte la comédienne. « Je ne souhaite surtout pas qu’on l’oublie aujourd’hui, c’est pourquoi j’ai monté le spectacle ‘Quand ça balance’, un concert d’une heure et demi qui prend la forme d’un medley. »

Du jazz aux comédies musicales

Sur scène, quatre musiciens de jazz accompagnent Fabienne Guyon. Le jazz, c’est par-là que Michel Legrand a commencé sa carrière. « Dans mon spectacle j’essaye de mélanger des airs connus, comme ‘La Valse des Lilas’, à des morceaux jazzy et des chansons plus confidentielles, issues par exemple de sa collaboration avec Claude Nougaro ». Car la variété de l’œuvre de Michel Legrand n’a d’égale que son ampleur, comptant comédies musicales, BO de films, opéras et chansons. « Il avait une grande curiosité et travaillait sans arrêt », se souvient Fabienne Guyon, « c’était un artiste complet, très exigeant avec ses musiciens ». S’il est actuellement moins connu de la jeune génération, ses airs restent pourtant intemporels. « Avec mon spectacle, j’ai pu faire découvrir Michel Legrand aux enfants et aux adolescents et ça a toujours bien fonctionné, quant à moi je ne m’en lasserai jamais, même à 80 ans ! », conclut la chanteuse.

+ D’INFOS : 02 32 64 53 16
espacephilippe-auguste.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire