Le sang pour combat

Publié le12 juin 2018 » 1707 Views»
Laurine, Françoise, Mathieu, Mireille et François : cinq fiers  « ambassadeurs » du sang !

Laurine, Françoise, Mathieu, Mireille et François : cinq fiers « ambassadeurs » du sang !

Le sang de la solidarité coule dans leurs veines. Rencontre avec les membres de l’APDSB, l’association pour la promotion du don du sang bénévole…

«Fin 2016, on déplorait, à l’échelle nationale, 170 000 donneurs de moins qu’en 2015. Les alertes “réserve faible se multipliaient“, explique François Denoncin, président de l’association. Moi qui donnais depuis mes 18 ans, j’ai eu envie de réagir ! ». Sœur de sang de « l’association des donneurs bénévoles de Vernon » mise en sommeil en 2008, l’APDSB est créée le 16 mars 2017. Quinze mois plus tard, la congratulation est déjà de mise : « En 2017, nous avons comptabilisé 125 nouveaux donneurs… contre 48 en 2016 ! ».

Car là réside la mission N°1 de l’APDSB : trouver, à coup de flyers ou campagnes sur les réseaux sociaux, du sang neuf… en plus de « fidéliser les donneurs qui sont déjà dans la boucle » ! La fierté de l’association ? Le recrutement de donneurs plus jeunes, au gré de collectes organisées aux lycées Dumézil et Saint-Adjutor. Reste que le rôle de l’APDSB et de ses vingt-huit adhérents ne s’arrête pas là : « le jour J, nous veillons à générer un climat chaleureux et à échanger lors de la collation. Le parcours ne doit pas être uniquement médicalisé ! ». Inscrit dans une logique intercommunale puisqu’elle officie également à Saint-Marcel, l’association peut compter sur le soutien des municipalités : « La ville de Vernon met gracieusement à disposition des locaux pour les collectes ».

Des contre-indications vous empêchent de donner votre sang ? Vous pouvez, comme Mireille et ses 70 ans révolus, prêter main forte à l’association en aidant à « promouvoir le don ». Les autres sont attendus, le 9 juillet, à la prochaine collecte vernonnaise organisée au foyer des jeunes travailleurs P. Bajet. L’APDSB compte sur vous à sang pour sang !

Partager cet article

Laisser un commentaire