Martin Trelcat, Administrateur provisoire du centre hospitalier Eure-Seine

Publié le27 juin 2023 » 681 Views»

La Rencontre Martin Trelcat Administrateur Provisoir CH Eure-Seine

Placé sous administration provisoire, l’hôpital d’Evreux-Vernon est actuellement dirigé par un binôme que chapeaute Martin Trelcat, directeur
du groupement hospitalier du Havre.

Comment fonctionne le régime de l’administration provisoire ?

Ce système peut être déclenché pour deux raisons. La première concerne des problématiques de sécurité des soins. La seconde, et c’est le cas du CH Eure-Seine, est liée à une gestion financière dégradée. L’agence régionale de santé (ARS) nomme alors, pour un an maximum, des administrateurs provisoires chargés d’analyser la situation et de proposer des solutions. Actuellement, le CH Eure-Seine cumule un déficit de 12 millions d’euros. Cela est en partie dû aux années COVID et à la crise débutée en 2022 avec la guerre en Ukraine, l’inflation et la remontée des taux d’intérêt.

Quelles sont les pistes pour redresser la barre ?

Nous travaillons sur un meilleur codage des actes médicaux afin qu’ils soient tous bien facturés. Leur recensement est complexe et implique le personnel administratif, les médecins et l’équipe médicale. Un mauvais codage peut diviser la facture par deux. Nous sommes également en pleine réflexion sur le projet d’établissement 2023-2027. Il y aura un axe fort autour de la médecine ambulatoire permettant de regrouper les examens et soins des patients sur une journée. Nous souhaitons également coller aux attentes des usagers afin d’éviter la fuite vers d’autres hôpitaux.

Quelle est la force du CH Eure-Seine ?

Cet hôpital a de nombreux atouts. Il a été rénové et bénéficie d’une forte dynamique de recrutement, notamment en oncologie et hématologie. Des technologies de pointe ont également été acquises comme un robot-chirurgien. La situation du CH Eure-Seine n’est pas catastrophique et ressemble à celle d’autres hôpitaux de sa catégorie. En aucun cas son existence ni la qualité des soins ne sont menacées.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire