Musique de Chambre en Normandie : Un voyage autour du monde en musique

Publié le9 juillet 2024 » 19 Views»

 

Culture Festival Musique de Chambre en Normandie Edition 2024 Voyage Autour du Monde Jeux Olympiques et Paralympiques Classique

A l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, l’édition 2024 du festival Musique de Chambre en Normandie visite les cinq continents du 22 au 31 août.

Comme le sport, la musique classique est internationale. Sous toutes les latitudes, elle a son public, ses virtuoses et ses jeunes prodiges. Depuis plus de vingt ans, le célèbre violoncelliste Michel Strauss les réunit dans la région de Vernon à l’occasion du festival Musique de Chambre en Normandie (auparavant baptisé Musique de Chambre à Giverny). « Cette édition se déroule entre les Jeux Olympiques et Paralympiques, nous avons donc préparé une programmation très internationale dans une ambiance fraternelle », souligne le musicien, « d’habitude nous consacrons un seul de nos concerts à un pays spécifique, cette année c’est l’ensemble du festival qui sera constitué d’escales aux quatre coins du globe. » Cette ouverture aux musiques venues d’ailleurs fait souffler un vent d’humanité et de partage sur l’événement. Parmi les étapes de ce tour du monde, la Palestine, samedi 24 août à l’église de Giverny. « Il y a deux mois, j’étais en Israël et dans les territoires occupés, j’ai essayé d’apporter ce que je pouvais d’un côté comme de l’autre », explique M. Strauss, « malgré la situation actuelle, il y a des gens, notamment des enfants, qui continuent de jouer et d’apprendre le violoncelle. » A l’occasion de ce concert, le public pourra découvrir des airs de ney (flute orientale) ou des œuvres de compositeurs arabes comme Marcel Khalifé, Riad Al Sunbati ou Jiries Boulata. Palestine, Israël, mais également Chine, Ukraine ou Sénégal, plus d’une dizaine de nationalités seront représentées parmi les interprètes. Ils emmèneront le public en Asie (29 août), sur les routes du flamenco (25 août) ou aux frontières du jazz (28 août). « Notre concert d’ouverture commémorera les 80 ans de la libération de Vernon par des œuvres de Poulenc, Chostakovitch et Benjamin Britten », ajoute Michel Strauss. Une façon de célébrer la paix et l’unité, tout comme l’amitié, le respect et l’excellence, des valeurs olympiques qui correspondent parfaitement à celles du festival.

 Infos : festival-mdcen.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire