Nicolas Hombert – Bénévole aux Jeux Olympiques et Paralympiques

Publié le9 juillet 2024 » 50 Views»

La Rencontre Nicolas Hombert Bénévole Jeux Olympiques Paralympiques JOP Paris 2024

Fidèle bénévole du SMV, Nicolas Hombert, 38 ans, va également donner de son temps lors des Jeux Olympiques et Paralympiques. Un événement qu’il n’aurait raté sous aucun prétexte.

Parlez-nous de votre passion pour le sport ?

J’ai découvert le handball quand j’étais tout petit. J’ai arrêté lors de mes études, avant de revenir ici et ça fait 15 ans que je joue au SMV. J’y suis aussi bénévole depuis presque 10 ans : j’accompagne les équipes à l’extérieur, je fais les tables de marque, j’aide à la buvette, etc. C’est un peu comme une famille. Cet esprit de camaraderie m’a toujours plu. J’ai toujours aimé le sport, j’ai toujours regardé les JO et les grandes compétitions à la télé, donc c’était la suite logique d’être bénévole pour Paris 2024. J’avais vraiment envie d’y être. J’ai pas mal stressé parce que j’ai été pris dans les derniers jours avant la clôture ! Quand la réponse est arrivée, j’étais très fier.

Quel sera votre rôle lors des Jeux ?

Je serai mobilisé sur les deux semaines des Jeux Olympiques, puis les week-ends des Jeux Paralympiques, en tant que chauffeur. Ma mission sera essentiellement de conduire des membres du Comité international olympique, des partenaires des Jeux, des anciens athlètes, vers les sites de compétition où ils désirent se rendre. Ce sera similaire à ce que je peux faire au SMV.

Que ressentez-vous à quelques semaines de l’événement ?

La pression et l’émulation commencent à monter ! J’ai hâte d’y être et d’apporter ma pierre à l’édifice. C’est probablement la seule fois de ma vie que j’ai cette occasion, je vais participer, d’une certaine manière, à des Jeux olympiques en France, c’est unique ! En tant que bénévole, on donne de son temps parce qu’on est passionné, pour soi, et aussi pour les autres. J’espère que l’on va vivre de grands moments et que l’on se souviendra longtemps de ces Jeux.

Partager cet article

Laisser un commentaire