SEGPA : Retrouver le chemin de la réussite

Publié le30 janvier 2018 » 293 Views»
Thierry André est directeur de la SEGPA au collège Cervantès. Il mise beaucoup sur le réseau professionnel de Vernon pour l’accès à l’emploi de ses jeunes.

Thierry André est directeur de la SEGPA au collège Cervantès. Il mise beaucoup sur le réseau professionnel de Vernon pour l’accès à l’emploi de ses jeunes.

À Vernon, le collège Cervantès est l’un des 15 établissements du département de l’Eure habilité à enseigner aux élèves de la Section d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA). Cette année, 64 élèves suivent cet enseignement spécialisé pour les jeunes en grande difficulté scolaire, à raison de 16 élèves par classe et 8 par atelier pratique. Ils sont 95 000 en France à bénéficier de cet enseignement suivi et adapté, qui vise à fournir aux élèves une formation technologique professionnalisante.

Le cursus scolaire met l’accent sur les stages en entreprises qui sont, selon Thierry André, directeur de la SEGPA, une formidable porte d’entrée dans le monde du travail et le « meilleur moyen de former et responsabiliser les jeunes ». Encore faut-il trouver des entreprises d’accueil : « c’est un contrat de confiance que nous passons avec les professionnels. Certains jouent le jeu, mais cela reste difficile. Nos élèves peuvent intégrer de nombreuses entreprises : grandes surfaces, espaces verts municipaux, écoles maternelles et primaires, ainsi que tout le tissu artisanal (BTP, boulangerie, boucherie, etc.). »

La Taxe d’Apprentissage, un soutien plus que bienvenu

Le directeur attire également l’attention sur la Taxe d’Apprentissage, un impôt que le collège est habilité à percevoir. « C’est une aide vraiment précieuse pour nous. Elle permet d’acheter des matériaux pour animer nos ateliers de découverte professionnelle. Elle nous donne la possibilité d’acquérir du matériel (four professionnel, ordinateurs, etc.) et des outils pédagogiques. »

Plutôt que de payer la Taxe d’Apprentissage à l’État, chaque entreprise peut décider de la reverser à un établissement collecteur de son choix. Ainsi injecté dans le réseau de proximité via les collèges, cet argent permet une meilleure formation des jeunes des environs, et participe au développement de l’économie locale. Entrepreneurs, pensez-y en 2018 !

 + D’INFOS : 02 32 71 20 90

Partager cet article

Laisser un commentaire