Sophie Sauvain | Révélation familiale pour une triathlète de l’extrême

Publié le6 novembre 2018 » 381 Views»
Ironman 3,8 km de natation - 180 km de cyclisme - 42 km de course à pied

Ironman 3,8 km de natation – 180 km de cyclisme – 42 km de course à pied

Sophie Sauvain est une surdouée du triathlon, découverte sur le tard. A 42 ans, après avoir arrêté de fumer, elle décide de commencer avec sa sœur jumelle une activité sportive loisir. Alors que ses trois garçons pratiquent depuis trois ans le triathlon au club Le Triathlon des Lions de Vernon, elle décide de partager cette discipline avec eux. En 2010, elle commence les compétitions en équipe. Trois ans plus tard, elle participe à un Ironman (triathlon ultra longue distance) en solo, et termine à la troisième place de sa catégorie en achevant son triathlon de l’extrême en 12h05.

A 55 printemps, cette employée d’assurance au mental d’acier remporte l’édition de Barcelone le 7 octobre dernier, avec 30 minutes d’avance sur la deuxième. Grâce à cette performance, elle se qualifie pour les Championnats du monde de Kailua-Kona qui se tiendront le 12 octobre 2019. « Le triathlon me prend plus de 10 heures d’entraînement par semaine. Je voulais que Barcelone soit ma dernière course, pour laisser plus de place à ma vie de famille. Mais finalement, c’est le début d’une nouvelle histoire ! Courir cette épreuve d’Hawaï est le rêve de tous les triathlètes », s’enthousiasme Sophie.

« Après les championnats du monde, je vais peut-être tout recommencer dans un autre sport pour relever de nouveaux défis, tout ce qui compte, c’est de ne pas se mettre de barrières ». Sophie Sauvain et l’Ironman, une histoire de famille et de volonté !

Partager cet article

Laisser un commentaire