Triathlon longue distance Sophie Sauvain : une dame de fer !

Publié le14 novembre 2019 » 263 Views»

Triathlon longue distance Sophie Sauvain : une dame de fer !

Un jogging de 30 minutes la mettait, « avant », sur les rotules. Le 12 octobre dernier, la Vernonnaise Sophie Sauvain, salariée dans les assurances, a décroché la 24e place (catégorie 55-59 ans) au championnat du monde de triathlon ! « L’Ironman d’Hawaï, c’est le Graal de tous les triathlètes ! », confie cette quinqua « contaminée au sport par ses enfants ». Affutée par vingt-trois heures d’entraînement hebdomadaires, Sophie Sauvain a vécu, comme les 59 autres participantes de sa tranche d’âge, l’enfer au paradis. Le plus éprouvant ? « Plus que la chaleur et l’humidité… le vélo ! Une vraie douleur physique. Les rafales de vent nous déséquilibraient d’un bout à l’autre de la piste ».

Si elle qualifie son aventure hawaïenne de « magique », Sophie Sauvain confesse un (mini) regret : « Je suis, peut-être, restée sur ma réserve car mon but était de terminer la course. Du coup, j’en ai gardé sous le pied… ». Bluffée par le soutien de la population vernonnaise, la championne de 56 ans va-t-elle, comme elle l’avait envisagé en 2018, raccrocher crampons, maillot et vélo ? « Je vais y réfléchir… Mais je ne pense pas que cet Ironman sera le dernier. Je n’ai pas dit mon dernier mot ! ».

Le chiffre

12 heures, 56 minutes et 19 secondes !

C’est le chrono réalisé par Sophie Sauvain pour boucler les 3,8 km de natation, 180,2 km de vélo et 42,195 km de course à pied de l’Ironman d’Hawaï.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire