Vernon et les Jeux Olympiques, une vieille histoire

Publié le6 juillet 2016 » 3048 Views»
Les Jeux Olympiques d’été se déroulent à Rio au Brésil du 5 au 21 août. Le kayakiste vernonnais Sébastien Jouve sera bien au rendez-vous. Fernando Garcia, le gardien du SMV Handball devrait lui aussi être du voyage. Avant eux, Evelyne Cordier, Bernard Fauqueux, Franck Lambert et Bruno Lebrun ont participé à une voire deux olympiades. Retour sur ces sportifs qui ont goûté aux Jeux Olympiques, considérés dans le monde du sport comme le graal.

À 33 ans, Sébastien Jouve participera à ses troisièmes Jeux Olympiques cet été sur K2 200m avec Maxime Beaumont. À Pékin en 2008, le kayakiste s’était classé 7e en K2 500m. Quatre ans plus tard à Londres, il terminait au pied du podium du K2 200m (il était alors licencié à Rouen). Actuellement en stage avec l’équipe nationale argentine, Fernando Garcia, le gardien du SMV Handball devrait prendre part à sa seconde olympiade (10e à Londres). Avant eux, quatre vernonnais avaient déjà participé aux JO.

bernard_fauqueux

 

Bernard Fauqueux – gymnaste

C’est à 8 ans que Bernard Fauqueux rejoint l’Avenir de Vernon. Il y fera toute sa carrière de gymnaste. Lui qui pensait pouvoir difficilement se passer de « cette salutaire ambiance qui règne à la salle d’entraînement » deviendra entraîneur, à Vernon, puis à Mazamet (Tarn) et à Lisieux (Calvados). Sélectionné à 48 reprises au sein de l’équipe de France de gymnastique, il participe aux Jeux Olympiques de Rome en 1960 et de Tokyo en 1964 « Tokyo devait être le couronnement de ma carrière internationale. Si la complète réussite ne fut pas au rendez-vous de la compétition, je pense avoir rempli mon contrat et Tokyo restera bien dans mon recueil de beaux souvenirs », confiait à l’époque Bernard Fauqueux. Il décède en 1989 à seulement 50 ans. La salle de gymnastique de Lisieux porte son nom pour lui rendre hommage.

 

 

evelyne_cordier

 

Evelyne Cordier – gymnaste

Multiple championne de France, Evelyne Cordier compte 40 sélections en équipe de Fance. 42e aux Jeux de Tokyo en 1964, elle se classe 17e à Mexico en 1968. « J’ai manqué les finales par agrès de peu en terminant 7e à la poutre et 7e aux barres. » Seules les 6 premières allaient en finale. La Vernonnaise garde un très bon souvenir de ses deux olympiades. « J’ai assisté au plongeon, à l’athlétisme, qui est le sport roi des Jeux, et à l’escrime. » Véritable passionnée, elle est même retournée aux JO en tant que spectatrice à Los Angeles, Barcelone et à Sydney. Présidente de l’Avenir de Vernon depuis 2000, elle a aussi été entraîneur, juge internationale et présidente de comités.

 

 

 

 

Franck Lambert – kayakiste

Aligné avec Pierre Langlois aux Jeux Olympiques de Moscou en 1980 en C2 (bi-place), il termine 9e sur 500m à 19 ans. Président du SPN Vernon, Xavier Fleuriot, également kayakiste, est arrivé au club juste avant que Franck Lambert ne parte pour l’Australie : « C’était il y a 35 ans. Franck Lambert pratique toujours le canoë. Les Australiens en font très peu alors il les initie. Il est aussi artisan et rénove des bâtiments. »

LebrunBrunoEpauléJeté142,5kg

Bruno Lebrun – haltérophile

Né en 1956 à Houilles, Bruno Lebrun participe aux JO de Moscou en 1980. Troisième des Jeux Méditerranéens à Split (Croatie) l’année précédente, l’haltérophile décide de changer sa préparation. « Au lieu de perdre du poids quelques jours avant, j’ai anticipé un mois avant. Cela m’a affaibli. » Le Vernonnais soulève à l’arraché 107,5 kg mais ne parvient pas à hisser au-dessus de sa tête sa barre de 132 kg à l’épaulé jeté. « Cela a été une déception de ne pas être classé. » Maître nageur à la piscine d’Etrépagny, l’ancien olympien prendra bientôt sa retraite.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire