Vernon et Paris mieux reliés en direct en 2020

Publié le2 avril 2019 » 1271 Views»

Devant les manquements répétés de la SNCF et le mécontentement croissant des utilisateurs de ce service public, La Région Normandie, appuyée par Sébastien Lecornu, Ministre en charge des Collectivités territoriales, François Ouzilleau, maire de Vernon, conseiller régional et Frédéric Duché, président de l’agglomération, viennent d’obtenir des avancées significatives pour 2020

 

 

VD81-Web-tableau SNCF

 

« Le combat pour les 3000 voyageurs par jour sur le trajet Vernon-Giverny a porté ses fruits : notre commune sera mieux desservie en lignes directes depuis et vers Paris », se réjouit le maire et conseiller régional, François Ouzilleau. Vernon bénéficiera en effet au 1er janvier 2020 de six trains directs vers Paris contre un seul aujourd’hui. Exit les arrêts à Mantes, qui sera  desservie à cette échéance par le RER Eole. Dans le sens Paris-Vernon, les usagers pourront compter sur huit rames directes contre cinq aujourd’hui. Au total, le nombre de trains quotidiens dans les deux sens passera de trente-neuf à quarante-neuf.

 
PLUS DE TRAINS

Sur le créneau des navetteurs partant travailler sur Paris, la SNCF passera d’un train direct vers la capitale à deux (arrivée 8h15 et 9h15). Le créneau de retour le soir – entre 16h30 et 20h – sera lui aussi soigné : si l’on reste à trois trains directs côté trajets, il y aura un train de plus au global sur la période. Au-delà des navettes en semaine, le week-end n’a pas été oublié pour les  vernonnais qui souhaitent se rendre dans la capitale ou nos visiteurs qui veulent découvrir Vernon et Giverny depuis la Ville Lumière. Le trajet sera plus rapide, avec sept directs Paris-Vernon et cinq directs Vernon-Paris, sans arrêt à Mantes (aucun aujourd’hui). Une demande de l’association Vernon Train de Vie a aussi été honorée : un train ajouté le vendredi soir de Paris à Vernon.
« Cette nouvelle grille horaire répond au dynamisme et à l’attractivité économique du bassin de Vernon, et à la forte demande des élus locaux », s’est exprimé Hervé Morin, le président de la Région Normandie.

Partager cet article

Laisser un commentaire