Frédéric Rangom, directeur de BPM Vernon

Publié le16 novembre 2016 » 2664 Views»

« Notre force, des émissions en direct »

Co-créateur de BPM Radio, Frédéric Rangom, sera une des voix de la matinale de la radio, qui débutera en décembre.

Co-créateur de BPM Radio, Frédéric Rangom, sera une des voix de la matinale de la radio, qui débutera en décembre.

BPM Radio émet à Vernon depuis le mois de septembre (99.3). Elle diffusera prochainement depuis ses nouveaux locaux, à l’espace Bourbon-Penthièvre. Directeur de la radio, Frédéric Rangom revient sur la création de BPM Radio et ses ambitions futures.

Vernon Direct : Comment est née BPM Radio ?

Frédéric Rangom : BPM Radio a débuté en 1999 par des ateliers radio dans les écoles primaires et les lycées. Puis, en 2003, nous avons commencé à émettre dans les Yvelines, nous n’étions pas encore à Mantes-la-Jolie. En 2007 nous avons obtenu une fréquence dé nitive et nous nous sommes installés à Mantes en tant que radio locale associative. J’ai commencé cette aventure avec mon meilleur ami, David Rinsant, qui est actuellement le trésorier et qui s’occupe de l’aspect technique de la radio.

VD : Pourquoi avez-vous souhaité vous étendre à Vernon ?

FR : En 2014, le CSA (NDLR : Conseil supérieur de l’audiovisuel) a fait appel aux candidatures pour l’ouverture d’une fréquence. Nous avons été sélectionnés par ce dernier en février 2016. Cette fréquence, c’est 90 000 euros d’investissement pour nous, rien que pour l’émetteur que nous avons posé à Vernon, l’installation du studio… Je ne parle pas de fonctionnement. Suite à l’obtention de cette fréquence, nous avons embauché un commercial, un technicien et une animatrice, nous allons encore recruter, nos effectifs seront alors d’une dizaine de personnes.

VD : Vous avez récemment pris possession de vos locaux Vernon, où sont-ils basés ?

FR : Nous sommes très heureux que patrimoine naturel la mairie nous héberge gracieusement dans les locaux à l’espace Bourbon-Penthièvre, c’était une nécessité pour nous. Nous sommes très bien situés. Nous sommes une radio associative et avons un budget limité. Contrairement aux radios commerciales et nationales, nous n’avons pas de gros moyens.

VD : BPM a commencé à émettre en septembre dernier à Vernon, quel est votre credo ?

FR : Notre but, c’est de couvrir le bassin de vie vernonnais. Nous allons vers les gens, les associations, les commerçants… Nous proposons beaucoup d’émissions en direct d’événements, de salons ou de forums, c’est notre force. Nous voulons faire de même à Vernon.

VD : Quelle est la grille des programmes à Vernon ?

FR : Nous peau nons actuellement notre grille. Dès le mois de décembre, les auditeurs pourront écouter la matinale de 6h à 9h. Il y aura un décrochage pour le journal, l’agenda culturel et les informations pratiques. Ces informations seront propres au bassin de vie vernonnais. Durant la journée, il y aura des informations tous les quarts d’heure. Vous retrouverez par exemple des formats courts comme des flashes infos sur ce qu’il se passe près de chez vous, des rubriques sur le tourisme ou le cinéma. Chaque semaine, une association culturelle ou sportive et une association caritative sont mises à l’honneur durant vingt minutes. Nous allons aussi mettre en avant les clubs sportifs grâce à des partenariats.

VD : Quelle est l’identité musicale de BPM Radio ?

FR : Nous proposons de la musique des années 80 à aujourd’hui.

Plus d’infos : BPM Radio : 99.3 à Vernon.

www.bpmlaradio.com

Partager cet article

Laisser un commentaire