UN VOYAGE EN ITALIE SOUS LE SIGNE DE L’ENFANCE

Publié le12 juillet 2021 » 49 Views»

Le mois dernier, les 200 jurés du Prix Escapades 2021, organisé par le réseau des médiathèques, ont rendu
leur verdict. En lice : 6 romans italiens.

Tous les 2 ans, les médiathèques de Seine Normandie Agglomération vous entraînent dans un périple à l’étranger. Après la germanophonie, en 2019, place à l’Italie. « C’est un pays à la scène littéraire très vivace, cela nous tenait donc à cœur d’y consacrer une édition du Prix Escapades », raconte Cathy Pesty, directrice du réseau des médiathèques. Elle et ses collègues, épaulés par la librairie La Compagnie des Livres, ont donc épluché une trentaine
de romans contemporains italiens. Ils en ont sélectionné 6 que pouvaient emprunter les lecteurs dès le printemps 2020. Après s’être inscrits, ceux-là votaient pour leur livre favori. Une centaine de personnes a participé, rejointe par 100 lycéens des classes d’italien de Dumézil (Vernon) et de seconde de Jean Moulin (Les Andelys). Deux
visio-débats ont permis de discuter des livres avant la remise du prix, le 5 juin. Les lecteurs ont été unanimes en plébiscitant La Revenue de Donatella Di Pietrantonio.
« Certains vous ont comparé à Elena Ferrante, nous avons aimé la simplicité et la profondeur de votre écriture qui recèle une grande humanité », a souligné, à l’adresse de la gagnante, Patricia Martin, journaliste à France Inter et présidente du Jury.
Dans La Revenue, l’autrice dresse le portrait d’une adolescente adoptée par une famille bourgeoise qui doit retourner dans son milieu d’origine, pauvre. « L’enfance, c’est le thème de prédilection du roman italien », souligne Cathy Pesty. Il en est également question dans Je Reste Ici de Marco Balzano, arrivé deuxième. Celui-ci nous plonge, à travers les yeux d’un enfant, dans l’histoire tragique du Tyrol du Sud, région convoitée par
Mussolini et Hitler. L’actualité n’est pas absente de ce palmarès avec des œuvres comme Persécution d’Alessandro Piperno, explorant le potentiel destructeur de l’emballement médiatique, ou Robledo de Daniele Zito, œuvre dystopique et originale autour de la souffrance au travail. « En 2023, nous partirons en Escapades en francophonie, un autre beau voyage en perspective ! », souligne Juliette Rouilloux-Sicre, vice présidente de SNA en charge de la culture.

Liste des œuvres à retrouver sur biblio.sna27.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire