Valmeux|La Santé au cœur du quartier

Publié le27 avril 2021 » 381 Views»

Une VD 120

VD120-focus-reperesAvec l’ouverture de l’Espace Santé, la municipalité poursuit sa politique de réimplantation de services aux habitants dans les quartiers prioritaires. Voisin de l’Espace Information Médiation, ce nouvel équipement facilite l’accès aux soins.

La santé est un droit fondamental pour chaque citoyen. Mais d’abord, il faut aller voir un médecin ! Classés « quartier politique de la ville », les Valmeux n’abritaient jusqu’ici aucun cabinet de soin. La chose est corrigée depuis le 14 avril et l’ouverture de l’Espace Santé au 18 rue des Grands Renards (proposition n°107 de Vernon Mérite Toujours Mieux !). Porté par Seine Normandie Agglomération (SNA), en partenariat avec le Département de l’Eure et le centre hospitalier Eure-Seine, ce nouveau lieu invite les habitants, du quartier ou non, à devenir acteur de leur santé. A l’intérieur : 1 salle d’attente, 2 cabinets médicaux entièrement équipés, une salle de vaccination (hors COVID), 2 bureaux, une grande salle de réunion. Des professionnels s’y relaient sur des créneaux réguliers. Les premiers à avoir pris possession des locaux sont les médecins de l’Institut Inter-Régional pour la Santé (UC-IRSA). L’organisme, dépendant de l’Assurance Maladie, propose des bilans de santé complets sur convocation ou rendez-vous. « Il y a d’abord une prise de sang puis, dans un second temps, un examen poussé avec électrocardiogramme, audiogramme et test respiratoire », indique le Dr Boulletin, présent le mardi, le mercredi matin et le jeudi. En mai, il sera rejoint le mercredi par le centre hospitalier Eure-Seine avec un créneau pour les vaccins classiques comme le tétanos ou la grippe. Une sage-femme de l’hôpital consultera également deux fois par semaine. Au-delà des soignants, l’Espace Santé fait de la prévention grâce, notamment, à l’association PlaNETh Patient, spécialisée dans l’éducation thérapeutique à destination des malades chroniques.

Focus Ouverture Espace Santé Valmeux Quartier Prioritaire QPV Médecins

Un bâtiment, deux espaces

« Avec 5 000 résidents, dont beaucoup de jeunes, les Valmeux sont un quartier à haut potentiel au sein duquel nous réimplantons une présence publique », souligne Pieternella Colombe, vice-présidente de SNA en charge de la santé. Dans le même bâtiment que l’Espace Santé, se trouve l’Espace Information Médiation (EIM), 10 rue des Grands Renards. Ouvert en 2016, celui-ci facilite l’accès aux droits. Labélisé « Espace France Services », on peut y effectuer des démarches administratives accompagnées (CAF, Pôle Emploi, impôts etc). L’EIM est également agréé « Point Conseil Budget » et offre une aide à la gestion des ressources financières et au désendettement. Jouxtant ce « lieu 3 en 1 », l’Espace Santé apporte donc un service supplémentaire aux habitants, à deux pas de chez eux.

Yves Etienne Vernon3 questions à

Yves Etienne,

Maire-adjoint en charge de la politique sociale, des seniors et de la famille

Pourquoi ouvrir un Espace Santé aux Valmeux ?

Les Valmeux constituent le quartier le plus densément peuplé de Vernon. Pourtant, en 2015, un diagnostic établi par le service santé de Seine Normandie Agglomération soulignait que de nombreux habitants étaient encore éloignés du système de soin. Certains n’avaient pas de médecin traitant, par exemple. Le 1er contrat local de santé, signé en 2016 par SNA, prévoyait donc la réimplantation d’un établissement médical aux Valmeux car cela faisait cruellement défaut.

Quel est le but de ce nouvel équipement ?

Le premier est, bien sûr, de réintroduire du soin de proximité. Plus besoin de se déplacer en centre-ville ou à l’hôpital pour effectuer un bilan de santé, faire ses rappels de vaccins ou bénéficier d’un suivi de grossesse. Désormais, il suffira de prendre rendez-vous auprès de l’Espace Santé et de se munir de sa carte vitale. Mais le lieu incite également les citoyens à être acteurs de leur santé en favorisant la prévention. Ainsi, l’association PlaNETh Patient accueille les personnes atteintes de maladies chroniques, diabète ou obésité par exemple, et dispense une éducation thérapeutique. Des ateliers collectifs sur la santé mentale, sexuelle ou autres, pourront être organisés après la crise sanitaire.

En quoi cela s’inscrit-il dans la politique à destination des quartiers prioritaires ?

L’Espace Santé complète l’Espace Information Médiation en créant un pôle d’accès aux droits et à la santé rue des Grands Renards, au cœur des Valmeux. Nous avons prévu d’investir 6 millions d’euros pour que le quartier retrouve sa qualité de vie. Parmi nos priorités : moderniser les équipements existants et en créer de nouveaux à l’instar de l’Espace Santé.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire